EXCLUSIVITÉSRapportsRapports Infos d’ALAHED:C’est l’ère de Imad Moghniyeh, qui maîtrisait la victoire et l’amour

Please Wait...

C’est l’ère de Imad Moghniyeh, qui maîtrisait la victoire et l’amour

folder_openRapports access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par Mohammad Ali Jaafar

C’est l’histoire de Imad Moghniyeh, qu’on ne trouve que dans les témoignages de ses proches, de ceux qui l’ont connu. En cherchant ses traces, nous plongeons dans un monde de secrets sans fin. Rien ne nous approche de la réalité, plus nous découvrons des secrets, plus nous réalisons que nous sommes face à une histoire qui ne se terminera jamais. Nous attendions avec impatience que les jours nous fassent connaitre cet homme mais nous sommes conscients que son énigme ne sera jamais révélée. Imad Moughniyeh, cet homme qui capture les cœurs et les pensées des jeunes, restera vivant dans chacun de nous, en nous rappelant que celui qui croit en l’avenir ne meurt jamais, et celui qui hante les esprits reste immortel et inspira notre présent et notre futur cachés.

Pour beaucoup, Imad Moghniyeh reste un commandant militaire. Ses images, ses rôles et ses responsabilités, furent dominés par le caractère djihadiste. Les médias et les spécialistes ont négligé que cet homme avait de multiples rôles et talents, ils sont tombés dans l’erreur lorsqu’ils ont été éblouis par l'image du combattant sans bien connaitre ce qu’illustre cette image !  Qui était cette personne ! Les observateurs se sont noyés dans des événements circonstanciels tels que l’assassinat et la liquidation, les comptes et la riposte, sa taille et son emplacement : comment réagira le Hezbollah ? Qui sera ciblé ?

A cette époque, la région était au seuil de sa nouvelle transformation. Rien n’était clair même pour les observateurs. Seul Imad Moughniyeh et le Hezbollah, avaient compris que ce qui se passait, faisait partie d’un changement global. Deux ans après l'assassinat du Leader, lorsque les événements se sont précipités et les traces du conflit ont commencé à s'éclaircir sur la scène régionale, c’est là que les observateurs ont commencé à voir les transformations. C’est là qu’ils ont compris que ce qui s’était passé, était plus grand et plus important qu’un assassinat ! ce qui a été fait, faisait partie d’un remodelage du jeu régional. Seul Imad Moghniyeh, qui était déjà parti, l'avait vu. Une question se posa alors : qui est-ce qui était parti ?

Il était l’esprit brillant capable de connecter et de coordonner toutes les voies et les trajectoires du conflit. Celui qui voyait et comprenait les évènements dans leur ensemble, en les mettant dans le contexte du conflit général. Un homme capable de faire l'équilibre entre la puissance et  l'esprit et se concentrer sur les priorités sans pour autant négliger les détails tout en gardant l’œil fixé sur l'objectif stratégique. La traduction pratique de cette théorie, est très difficile en terme de planification. Le classement des priorités nécessite une lecture précise et approfondie, et une analyse attentive des évènements. Voilà une des qualités de Imad Moghniyeh, capable d’accomplir toutes ces tâches, tout en prenant en considération les priorités de chaque période.

Entre la révolution palestinienne de 1965 et la victoire de la révolution islamique d'Iran en 1979, la priorité pour Hajj Rodwan, était de créer un noyau djihadiste. Ce fut alors le mouvement khomeyniste puis la bataille de Khaldah en 1982 et finalement la fondation du Hezbollah en 1985. Jusqu’en 1992, la priorité était d’affirmer la présence du parti sur la scène et de renforcer le djihad. Jusqu'en 1999, Hajj Imad a planifié l’infrastructure militaire et sécuritaire du Hezbollah et a formulé ses équations stratégiques afin d'imposer la résistance islamique sur la scène du conflit. Sa vie n’était pas sans sacrifice, en 1984, son frère Jihad est tombé en martyre, puis son deuxième frère Fouad en 1994. Hajj Rodwan a gardé l'objectif stratégique, qui est la défaite de l'entité israélienne, fixe devant ses yeux. En 2000, le Hezbollah a récolté les résultats des équations qu’il a imposé en faisant le premier changement dans l'histoire du conflit arabo-israélien. A l’époque, on avait besoin d’éveiller l'esprit de résistance dans la région et le monde c’est dans ce cadre que s’est réalisé la victoire du 25 mai 2000.

Hajj Imad a continué d’accomplir ses réalisations, en plaçant la priorité de remporter les victoires avant la priorité de vaincre l'entité israélienne, il a effectivement réussi à imposer cela au niveau régional. La victoire de 2006 a permis au parti de consolider des nouvelles équations dans le conflit ayant prouvé leur utilité, pour tous les mouvements de résistance dans la région. La victoire du Liban 2006, a imposé de nouvelles équations, qui ont contribué à la création d'un nouveau tournant dans le conflit arabo-israélien.

Le 12 février 2008, Hajj Imad est parti en emportant ses secrets avec lui. Avant son martyr il a réussi à placer le Hezbollah et sa force sur une nouvelle échelle, de l'influence locale à l’influence régionale, tout en imposant de nouvelles équations dans la région. Après son départ, l'union de la résistance était l'un de ses secrets révélés et générés par les équations du conflit, élaborées par ce leader.

Au cours de sa carrière pleine de réalisations, les qualités de Hajj Imad n’ont jamais été révélées au public. Les médias qui ont été témoins de nombreuses qualités dévoilées n’ont jamais contribué à leur diffusion. Son éthique pratique, sa modestie, sa foi en Dieu, son courage, son côté spirituel constamment renforcé, ses spécialisations scientifiques, sa confiance dans le succès, son amour et son dévouement pour le travail, ses pensées positives et d'autres valeurs encore, voici quelques qualités de Imad Moghniyeh.

Aujourd'hui, le conflit régional est devenu international. C’est pourquoi il faut montrer certaines de ses valeurs, le Hezbollah ne reconnaîtra jamais les pouvoirs secrets de Imad Moghniyeh à partir desquels il infligeait les grandes pertes à l’ennemi, mais continuera à remporter les victoires dans le cadre des stratégies tracées par Moghniyeh. Il est nécessaire de présenter les multiples rôles et talents de Imad Moghniyeh dans de nombreuses langues, afin que tout le monde puisse en profiter. Nous devons traduire les pensées de Imad Moghniyeh dans notre quotidien, pour pouvoir résoudre les problèmes avec un esprit collectif en prenant en compte le présent et l’avenir, sans pour autant sortir des valeurs historiques.

A tous ceux qui se noient dans les récits et les évènements circonstanciels nous leurs disons, que leur histoire se terminera avec leur départ. Alors que ceux qui vivent le présent et l'avenir de la nation ils marqueront l’histoire à jamais et resteront après leur départ vivants dans les esprits. Imad Moghniyeh était un d’eux, avec de multiples rôles et personnalités. Bien que la dimension militaire reste la plus imposante mais cet homme en a également d’autres. L'odeur de la Palestine qu'il aimait, son sourire charmant, ses yeux magnifiques et ses paroles attirantes proviennent d’un homme qui avait un cœur, une force et un pouvoir.  Il éprouvait de l’affection pour les autres, un sentiment vu comme faiblesse par nombreux hommes impitoyables, mais Imad Moghniyeh était celui qui pouvait réunir l’amour et la force,  l’affection et le martyre, c’est le créateur d’une nouvelle ère pour l’humanité, l’ère de Imad Moghniyeh où tout est possible !

Comments

// -0.11753