ACTUALITÉSMoyen OrientBahreïn Infos d’ALAHED:Bahreïn: cheikh Qassem se rend à Londres pour traitement médical

Please Wait...

Bahreïn: cheikh Qassem se rend à Londres pour traitement médical

folder_openBahreïn access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Le plus haut dignitaire chiite de Bahreïn, cheikh Issa Qassem, a quitté lundi Manama à destination de Londres pour subir un traitement médical à la suite de la détérioration de son état de santé, a annoncé son entourage.

Bahreïn: cheikh Qassem se rend à Londres pour traitement médical

Déchu de sa nationalité en 2016, cheikh Qassem, farouche opposant à la monarchie bahreïnie, a bénéficié d'un passeport provisoire d'un an sur ordre du roi de Bahreïn, Hamad ben Isaa Al-Khalifa, selon la même source.

Cheikh Issa souffre d'hypertension, de diabète et de troubles cardiaques. Selon des militants, il avait déjà été opéré en décembre 2017.

Le plus haut dignitaire chiite, qui approche 80 ans, a vu sa santé décliner ces dernières années. Il avait été transféré fin janvier dans un hôpital de Bahreïn où il avait subi une opération.

Cette importante figure de l'opposition bahreïnie était assignée de facto à résidence dans le village de Diraz, près de la capitale Manama, depuis un jugement de 2016 lui ayant retiré sa citoyenneté.

Durant cette période la santé de l’ayatollah Qassem  s'est détériorée plus d'une fois ... à chaque fois le peuple portait à l’autorité bahreïnie la responsabilité de la détérioration de la santé de cheikh Qassem, vu que le pouvoir en place entravait le processus de traitement, sans arrêter la guerre d'abolition menée en s'appuyant sur le soutien régional et la bénédiction américaine.

Après avoir été transféré à l'hôpital dernièrement, l'ayatollah Qassem a subi une gastroscopie, selon des informations révélées par son entourage au site Al-Ahed. Les premiers tests ont montré qu'il existait des fractures au niveau du bassin et des ecchymoses qui le rendaient handicapé, nécessitant une surveillance continue de son état de santé et d’un prolongement de son séjour à l'hôpital. Selon les sources, les fractures et les ecchymoses sont survenues à la suite de la chute du cheikh Qassem il y a un certain temps alors qu'il se déplaçait chez lui, sans être transféré à l'hôpital à cause des barricades militaires et des procédures renforcées imposées par l'autorité dans le voisinage de la maison du cheikh Qassem.

Le régime bahreïni avait maintes fois refusé de répondre à plus d'une médiation initiée par les partis irakiens pour lever l'assignation à résidence imposée à l’homme religieux le plus renommé et le plus important au niveau de la région du Golfe.

Le petit royaume de Bahreïn, siège de la Ve Flotte des Etats-Unis, est secoué par des manifestations sporadiques depuis la répression en 2011 d'un mouvement de contestation qui réclame depuis plusieurs années une véritable monarchie constitutionnelle à la dynastie des al-Khalifa.

Source: agences et rédaction

Comments

// 0.610114