ACTUALITÉSMoyen OrientBahreïn Infos d’ALAHED:Bahreïn: le leader de l’opposition, cheikh Ali Salmane, acquitté

Please Wait...

Bahreïn: le leader de l’opposition, cheikh Ali Salmane, acquitté

folder_openBahreïn access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Cheikh Ali Salmane, 51 ans, qui dirige le principal mouvement d'opposition à Bahreïn a été acquitté par un tribunal de Manama, ce jeudi 21 juin. Il était accusé d'intelligence avec le Qatar. Il y a un an, le 5 juin 2017, l'Arabie Saoudite, l'Egypte, le Bahreïn et les Emirats Arabes Unis rompaient leurs relations avec le Qatar.

Bahreïn: le leader de l’opposition, cheikh Ali Salmane, acquitté

Cheikh Ali Salmane a été reconnu innocent, a fait savoir le Bahrain Center for Human Rights (BCHR). L'acquittement concerne également deux des adjoints de Cheikh Ali Salmane, Hassan Sultan et Ali al-Aswad, jugés par contumace. Tous trois étaient accusés d'intelligence avec le Qatar que les pays du Golfe avaient accusé de soutenir le terrorisme.

«Cheikh Ali Salmane a été reconnu innocent», a déclaré à l’AFP l’un de ces militants, cheikh Maytham al-Salmane, du Bahrain Center for Human Rights (BCHR). Cette information a été confirmée par plusieurs autres militants.

«Nous espérons que cet acquittement ouvrira la voie au dialogue et à la réconciliation» à Bahreïn, secoué par des violences périodiques depuis 2011 et où le pouvoir a réprimé l’opposition, a ajouté cheikh Maytham.

Cheikh Ali Salmane est derrière les barreaux depuis 2014. Son mouvement al-Wifaq, principale organisation de l’opposition chiite, a été dissous. Depuis les grandes manifestations de 2011, l'opposition est muselée. Plus d'une vingtaine d'activistes risquent aujourd'hui la peine de mort à Bahreïn.

Ces accusations interviennent dans un climat tendu. Le Qatar est accusé par l'Arabie Saoudite, l'Egypte, le Bahreïn et les Emirats Arabes Unis de financer le terrorisme dans la région. Il y a un an, les relations diplomatiques ont donc été rompues.

Source : agences et rédaction 

Comments

// -0.296555