LE HEZBOLLAHSGRésumés des discours Infos d’ALAHED:Sayed Nasrallah: «Nous allons prier à al-Qods lorsque la prochaine guerre sera déclenchée»

Please Wait...

Sayed Nasrallah: «Nous allons prier à al-Qods lorsque la prochaine guerre sera déclenchée»

folder_openRésumés des discours access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

A l'occasion de la commémoration de la journée mondiale d'al-Qods, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé un discours devant des partisans du Hezbollah rassemblés à Maroun elRass au sud Liban:

«Que la paix de Dieu soit sur vous, je vous remercie pour votre présence massive, en sympathie avec nos frères palestiniens qui affrontent l'ennemi sous cette chaleur torride. Une fois de plus, nous nous rassemblons pour célébrer la journée mondiale d'al-Qods avec tout ce que porte en elle de valeurs morales, religieuses et djihadiste. Cette journée a été proclamée par l'imam Khomeiny pour garder la cause palestinienne vivante.  L'imam Khamenei a réitéré il y a quelques jours l'importance d'assumer nos responsabilités envers cette cause sacrée.
Jour après jour, l'importance de consacrer une journée mondiale pour al-Qods se confirme. L'essence du confit en cours dans la région réside dans la ville d'al-Qods. Cette ville qui fait face à de multiples complots, comme ce fut le cas récemment du transfert de l'ambassade US à la ville sainte. Le plus dangereux encore est ce qui se trame dans certains pays régionaux pour conclure l'accord du siècle, qui consiste à livrer cette ville aux sionistes.
Nous nous réunissons ici à la frontière du sud, à Maroun elRass, pour respirer l'air frais de la Palestine, mais aussi pour rappeler la bataille héroïque qui s'est tenue sur cette terre lors de la guerre de juillet en 2006.

Quand nous jetons un coup d'œil sur ce qui se passe en Palestine, les dizaines de milliers de Palestiniens qui ont prié dans l'esplanade d'al-Aqsa, des centaines de Gazaouis qui affrontent l'ennemi. Quand on voit les milliers de musulmans en Iran, en Irak, au Yémen, à Bahrein et ailleurs, on se rend compte que la journée mondiale d'al-Qods est une occasion qui devient chaque année plus vive, malgré les tentatives de certains dirigeants d'étouffer cette célébration. La cause d'al-Qods demeure vivante en force dans le for intérieur des fils de cette nation et dans tous les pays du monde, quelle que soit les pressions faites pour mettre fin à cette cause.

Le premier défi après la reconnaissance par les USA d'al-Qods comme capitale d'Israël, les pays arabes et internationaux se doivent de rejeter cette reconnaissance. Ceci est fort probable, au vu des positions affichées de l'Assemblée générale des Nations Unies. Nous appelons la Ligue arabe et l'organisation de la coopération islamique pour faire des pressions en ce sens. La position de la direction palestinienne et des factions palestiniennes est très importantes

Le deuxième défi est d'ordre démographique à a-Qods. Les sionistes comptent annexer des colonies à al-Qods, accroitre le nombre de colons à al-Qods et faire pression sur les Palestiniens pour les sommer à quitter cette ville. De même, les lieux saints aux alentours d'al-Qods et de l'esplanade d'al-Asa sont menacés de judaïsation. Les maqdessis doivent rester dans leur ville, dans leurs magasins et leurs maisons. Pendant 50 ans de colonisation, d'annexion de colonies, de pressions diverses sur les Palestiniens, de conditions de vie difficiles, les Israéliens n'ont pas réussi à apporter un véritable changement dans la ville.

Bien au contraire, le nombre de Maqdessis continue de croitre. Leur présence est efficace pour avorter le projet sioniste. Ils sont les protecteurs d'al-Aqsa qui combattent au nom du milliard de musulmans de par le monde.

Les Maqdessis sont en face de toute tentative de changement sioniste, ils préservent l'identité de la ville. Le fait que les Palestiniens demeurent dans les rues d'al-Aqsa est le plus grand jihad qui protège al-Aqsa et l'Eglise de Nativité.
Tout le monde doit fournir de l'argent et des aides à cette population maqdessie, afin de l'aider à rester dans ses domiciles, sans fléchir devant les chantages financiers sionistes. Malheureusement, certains hommes d'affaires arabes achètent des maisons des Maqdessis  et paient des sommes incommensurables, surtout autour de la mosquée d'al-Aqsa. Figurez-vous qu'un homme d'affaire arabe a proposé 20 millions de dollars à un Maqdessi pour acheter sa maison.
Ensuite, ces traitres arabes viendront remettre ces maisons aux colons israéliens.

La première ligne de front de la bataille à al-Qods consiste à verser de l'argent aux habitants d'al-Qods pour les aider à demeurer dans leurs domiciles.

Sur les plans moral, politique, culturel et politique, cette cause doit demeurer à la Une des préoccupations de la nation. Nous sommes tous unis sur la cause palestinienne. En 2018, un nouveau défi apparait dans le monde arabe, et c'est une nouveauté: depuis 70 ans, personne n'a fourni de théorie philosophique ni religieux qui légitime la présence des Israéliens en Palestine et al-Qods. C'est l'Arabie Saoudite qui a pavé la voie à cette falsification par le biais de ses oulémas qui déforment le texte religieux.

Certains dirigeants cherchant à protéger leurs trônes ont eu recours aux USA pour demander de l'aide. Trump a dit que certains régimes de la région ne peuvent survivre sans nous une seule semaine. Donc, pour préserver les trônes,  ces dirigeants doivent liquider la cause palestinienne. Comment se fait cette liquidation? A travers des oulémas qui vont fabriquer des récits et chercher des hadiths mensongers sur la légitimité d'Israël en Palestine. Leurs propos sont des falsifications et des mensonges. Malheureusement, certains citoyens arabes sont simplistes et croient en ces propos, alors que d'autres préfèrent en finir avec la cause palestinienne.

Nous misons sur nos futures générations alors que ces traitres misent sur le changement de la mentalité des jeunes. Ils veulent changer les priorités pour remettre la Palestine au second plan. Notre bataille est la bataille des jeunes générations.
La responsabilité des oulémas et des penseurs, des medias, des universités, des sites de socialisation, des centres d'études et autres est de faire face à la fitna pour la tuer dans l'œuf avant la propagation de cette pensée trompeuse.

Ceci me pousse à aborder le sujet du milieu stratégique de la résistance.
Tout au long des semaines passées, les Palestiniens manifestent dans les processions de retour et fournissent des dizaines de martyrs et des milliers de blessés. Ils se tiennent face à la plus forte armée de la région et subissent les coups de la machine de mort. Ceci donne une lueur d'espoir de voir la majorité des blessés et des martyrs parmi les jeunes palestiniens.
Tous les indices montrent que ce peuple ne renoncera pas à al-Qods, ni à la mosquée d'a-Aqsa ni au droit au retour. Tout le peuple palestinien subit des pressions, mais ce peuple gagne de la force de plus en plus.
La ténacité du peuple palestinien est un point essentiel dans la bataille pour avorter l'accord du siècle.

Ceci dit, nous signalons par contre que dans certains pays arabes, on interdit toute forme de solidarité avec al-Qods et la Palestine, sous les directives américaines et israéliennes. Alors que certains arabes déchiquètent les enfants arabes, Sanaa et al-Hadida manifestent dans les rues pour montrer qui sont les véritables arabes. Les manifestations du Yémen en soutien à a-Qods suscitent des interrogations sur la partie qui défend le Bien et celle qui se tient aux côtés du Mal dans l'agression continue contre le Yémen.

Le Yémen, sous le blocus, manifeste en soutien à al-Qods. Le régime bahreini prend la défense d'Israël et court derrière la normalisation. Aujourd'hui, l'axe de la résistance puise sa force des nouvelles générations de la Palestine au Yémen.

Quant à l'Iran, il n'aurait pas affronté toutes ces pressions des USA, d'Israël et des pays du Golfe s'il avait renoncé à la Palestine. Donc, il est normal que toutes les parties hostiles à l'Iran se voient proches d'Israël.

L'axe de la résistance renferme un pays, un régime, et un peuple en Iran qui soutiennent la Palestine et al-qods, et ceci est un atout de force. Mais à ceux qui misent sur le renversement du régime en Iran nous leur disons que vos calculs sont de simples illusions.

En Irak, des marches militaires ont été organisées dans a capitale Bagdad. Les combattants qui ont infligé les défaites à Daech. La position de la marje'iya en Irak sur la cause palestinienne est connue depuis 1948, de Sayed Mohsein al-Hakim à Sayed Khouï.

La Syrie est aussi un pays central dans l'axe de la résistance. Elle a subi une guerre universelle. Grâce à Dieu, aujourd'hui la majeure partie des territoires syriens sont sécurisés. Il est clair que l'axe ennemi cherche à réaliser un quelconque exploit…

Israël misait sur le renversement du président Assad et trouve dans les miliciens un allié. Mais vu les multiples défaites, les sionistes ont détourné leur véritable objectif et clament que leur objectif est d'expulser l'Iran et le Hezbollah de la Syrie. Ils négocient avec les Russes sur ce sujet.

Quand nous sommes partis en Syrie, nous sommes allés en raison d'un grand complot qui vise la Syrie et l'axe de la résistance. Nous sommes allés à la demande de la direction syrienne et nous n'avions pas un projet propre à nous. Nous sommes présents là où nous devons l'être, et là où la direction syrienne nous a demandé de nous déployer selon les nécessités du terrain.
Nous sommes en Syrie pour contribuer à la victoire sur le complot. Lorsque la direction syrienne estime que le Hezbollah ne doit pas rester en Syrie nous serons reconnaissants.
Nous disons clairement: aucune force au monde ne peut nous obliger à quitter la Syrie, sauf si la direction syrienne nous le demande de faire.   

Pour ce qui est d'al-Qods, nous croyons fortement que sa cause est véridique. Et nous sommes certains qu'al-Qods retournera aux Palestiniens et que la Palestine se libèrera.

Enfin, aux sionistes je dis clairement: nous ne cherchons pas à vous tuer, ni à détruire ni à vous jeter en mer. Nous vous demandons de rentrer chez vous, aux pays d'où vous êtes venus. Mais si vous insistez à occuper la Palestine, alors là nous vous disons que le jour de la guerre définitive viendra, et c'est en jour que nous prierons tous à al-Qods.»

Source: freench.alahednews

Comments

// 0.558637