noscript

Please Wait...

qods2024

Syrie : 115 milliards $ de dommages dus au pillage des richesses naturelles par les forces US et leurs alliés depuis 2011

Syrie : 115 milliards $ de dommages dus au pillage des richesses naturelles par les forces US et leurs alliés depuis 2011
folder_openSyrie access_timedepuis 7 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

La Syrie estime à 115 milliards $ de dommages infligés au pays par le pillage des richesses naturelles par les forces américaines et leurs alliés entre 2011 et la fin du premier semestre 2023.

Damas a exigé que l'administration américaine soit tenue responsable du pillage des richesses du pays et soit obligée de payer des indemnités.

En publiant des statistiques, le ministère syrien des Affaires étrangères a révélé l'ampleur du pillage du pétrole de la Syrie et les dommages causés par les États-Unis au secteur pétrolier.

Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a envoyé dimanche 10 septembre deux lettres séparées au secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et au président tournant du Conseil de sécurité, Ferit Hoxhaet, pour leur réclamer qu’ils mettent fin aux pratiques agressives et aux violations flagrantes des principes du droit international et des dispositions de la Charte des Nations Unies, commises par les États-Unis et leurs forces militaires illégalement présentes sur certaines parties du territoire de la République arabe syrienne dans le nord-est et dans la région d’al-Tanf au sud-est du pays.

L'agence de presse officielle syrienne SANA, citant le ministère des Affaires étrangères du pays, a rapporté que la violation continue de la souveraineté syrienne et le pillage des ressources du pays par les États-Unis et leurs mercenaires visent à accroître la pression des sanctions unilatérales contre le peuple syrien, de prolonger ses souffrances et de le priver des ressources nationales de son pays.

Le ministère a estimé à 115,2 milliards de dollars les dommages infligés entre 2011 et la fin du premier semestre 2023, aux secteurs pétroliers et miniers syriens à la suite des « actes d'agression et de sabotage » perpétrés par les forces américaines et leurs alliés terroristes.

Le ministère a déclaré que 150 000 barils de pétrole brut syrien sortaient quotidiennement du pays en contrebande. 59,9 millions de mètres cubes de gaz naturel ainsi que 413 000 tonnes de gaz raffiné, d'une valeur de 21,4 milliards de dollars, ont également été volés.

De plus, le vandalisme et le vol d'équipements spécialisés ont entraîné des pertes s'élevant à 3,2 milliards de dollars.

La coalition militaire dirigée par les États-Unis, qui prétend déployer ses troupes pour lutter contre le groupe terroriste «Daech», a également infligé des pertes s'élevant à 2,9 milliards de dollars aux installations pétrolières et gazières syriennes, soulignent les lettres de Damas.

 

 

 

Comments

//