Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Une explosion dans un café de la capitale de l’Azerbaïdjan fait 2 morts et 2 blessés Reprise de l’opération anti-«Daech» dans le sud de Damas après une trêve humanitaire Catalogne: Madrid reconnaît le président, refuse de valider la composition de l’exécutif Des dépôts de munitions de l’Otan découverts à Homs, libérée des terroristes Maroc: défilé à Casablanca contre le transfert de l’ambassade US à al-Qods Le prisonnier maqdessi Aziz Oweisat tombe en martyre dans un hôpital israélien Italie: la Ligue annonce un accord sur le chef du gouvernement A al-Qods occupée, les jeûneurs boycottent les Emirats arabes unis Le Paraguay, 3e pays à inaugurer son ambassade à al-Qods occupée L’Iran restera dans l’accord si l’UE assure la compensation des pertes infligées par les sanctions US France: entre 1.500 et 2.500 manifestants pro-palestiniens rassemblés à Strasbourg «Israël» reconnaît la puissance des missiles yéménites Irak: Le président US cherche à piller les richesses du Moyen-Orient, dit Jaafari Accord nucléaire: l’Iran juge les promesses de l’UE insuffisantes Venezuela: Maduro réélu jusqu’en 2025 Rohani: L’Iran a déjoué un complot américain majeur Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Bahreïn

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Un tribunal de Bahreïn a condamné mardi 115 Bahreïnis à des peines de prison allant jusqu’à la perpétuité et les a déchus de leur nationalité lors d’un procès pour soi-disant «complot terroriste».

Cinquante-trois prévenus ont été condamnés à la prison à vie, trois à 15 ans de prison, un à 10 ans de prison, 15 à sept ans de prison, 37 à 5 ans de prison et six à trois ans de prison. Vingt-trois autres personnes ont été acquittées.

Tous les prévenus sont des chiites, selon une source judiciaire.

Le Bahrain Institute for Rights and Democracy (BIRD), une ONG proche de l’opposition, a vivement dénoncé le procès, qui traduit «un niveau inégalé d’injustice», et précisé que le nouveau verdict porte à 719 le nombre de Bahreïnis déchus de leur nationalité depuis qu’on a commencé à prononcer ce type de jugement en 2012.

Le petit royaume de Bahreïn, siège de la Ve Flotte des Etats-Unis, est secoué par des troubles sporadiques depuis la répression en 2011 de grandes manifestations réclamant des réformes démocratiques à la dynastie sunnite. Des mouvements d’opposition ont été dissous et des dizaines de dissidents ont été emprisonnés.

En dépit de la situation des droits de l’Homme, le président américain Donald Trump a assoupli les restrictions sur les ventes d’armes à Bahreïn, permettant l’an dernier la vente d’avions de chasse F-16.

Source : AFP et rédaction

16-05-2018 | 10:13
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut