noscript

Please Wait...

Le Hezbollah publie la deuxième partie d’images de zones sensibles d’«Israël» enregistrées par le drone Hodhod

Le Hezbollah publie la deuxième partie d’images de zones sensibles d’«Israël» enregistrées par le drone Hodhod
folder_openLiban access_time depuis 13 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Le mouvement libanais Hezbollah a publié des images prises par l’un de ses drones Hodhod qui a réussi à photographier des installations vitales d’«Israël» après avoir infiltré l’espace aérien du Golan syrien occupé par l’armée d’occupation israélienne.

C’est dans la soirée du 18 juin dernier, a écrit Fars News, que le Hezbollah libanais a publié une vidéo intitulée «Voici ce que notre Hodhod est revenu avec- Première partie», montrant des images de zones sensibles, d’entrepôts de produits chimiques, de pétroliers au port de Haïfa, des zones importantes et une liste de cibles israéliennes dans le nord de la Palestine occupée.

Le Hezbollah libanais a souligné qu’il ne s’agissait que de la première partie des images et des informations recueillies par ce drone et qu’il publierait bientôt de nouvelles images.

Le média de guerre a publié mardi 9 juillet dans l’après-midi, la deuxième partie de ces images.

Le mouvement libanais Hezbollah a annoncé que le drone Hodhod avait réussi à prendre des photos d’installations vitales de l’entité sioniste en infiltrant l’espace aérien du Golan syrien occupé.

Les images publiées par le Hezbollah indiquent que le drone de ce mouvement a pu prendre des images des bases d’information de l’armée israélienne et du quartier général de commandement dans le Golan syrien occupé et a regagné sain et sauf sa base au Liban.

Des experts israéliens y voient une nouvelle méthode de guerre essayée par le Hezbollah pour démontrer ses capacités et le niveau de sa puissance dissuasive.

Les images que le Hezbollah vient de publier inquiètent beaucoup les habitants du nord de la Palestine occupée, de l’aveu même des médias israéliens.

Selon la chaîne 12 israélienne, des médias israéliens disent que cette seconde partie des images du drone Hodhod comprend des imageries de haute qualité et exceptionnelles couvrant des zones du nord de la Palestine occupée. Les sionistes s’inquiètent du fait qu’un drone de reconnaissance du Hezbollah ait librement survolé des zones à Nahariya, Akka, Golan et Afoula dans le nord, sans que les batteries de la DCA israélienne s’en aperçoivent.

Les capacités du Hezbollah sont sans aucun doute beaucoup plus importantes ; en cas de guerre le Hezbollah serait donc capable de faire voler plusieurs escadrons de drones, reconnaissent les médias israéliens.

«Le drone Hodhod a photographié au moins six endroits stratégiques israéliens ; combien d’avions F-35 devraient être achetés pour contrer les drones du Hezbollah ?», soulignent des sources israéliennes.

Comments

//