noscript

Please Wait...

Gaza: Quatre soldats «israéliens» tués dans l’explosion d’un bâtiment piégé à Rafah

Gaza: Quatre soldats «israéliens» tués dans l’explosion d’un bâtiment piégé à Rafah
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_time depuis 11 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

L’armée «israélienne» a annoncé mardi la mort de quatre de ses soldats, tués dans des combats dans le sud de la bande de Gaza la veille, plus de huit mois après le début de la guerre le 7 octobre.

Quatre soldats ont été «tués lors de combats dans le sud de la bande de Gaza» lundi, a indiqué laconiquement le porte-parole de l’armée d’occupation dans un communiqué, ce mardi, sans donner de détails sur les circonstances de leur mort.

Selon la presse «israélienne», ces quatre soldats ont été tués par un engin explosif qui a provoqué l’effondrement d’un bâtiment à la lisière sud de la bande de Gaza.

Le Hamas avait affirmé la veille avoir tué ou blessé un nombre indéterminé de soldats «israéliens» en faisant exploser un bâtiment piégé dans le camp de réfugiés palestiniens de Chaboura à Rafah. Le mouvement de résistance a ajouté que ses combattants avaient aussi ciblé les renforts «israéliens» à l'aide d'obus de mortier dès qu'ils sont arrivés pour aider leurs autres militaires.

Ces soldats étaient tous issus de la brigade «Givati». La brigade est rattachée au commandement régional sud de l’armée. Elle possède trois bataillons d’infanterie ainsi que des compagnies de reconnaissance et de génie.

298 soldats tués depuis le 27 octobre dernier

Lors de l’explosion, un officier de la patrouille des «Givati» et quatre soldats en formation ont également été grièvement blessés. Un autre militaire a également été légèrement blessé.

Ces morts portent à 298 le nombre de soldats «israéliens» tués dans la campagne militaire sur Gaza depuis le début de l’offensive au sol le 27 octobre.

 

Comments

//