noscript

Please Wait...

France: Premier tir d’essai d’un nouveau missile air-sol nucléaire

France: Premier tir d’essai d’un nouveau missile air-sol nucléaire
folder_openFrance access_time depuis 30 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L’armée française a procédé mercredi 22 mai au premier tir d’essai de la version rénovée de son missile air-sol de moyenne portée censé pouvoir porter une charge nucléaire, a annoncé le ministre des Armées Sébastien Lecornu dans un communiqué.

Dépourvu de toute charge militaire, ce missile ASMPA-R a été tiré par un avion de combat Rafale des forces aériennes stratégiques (FAS) au cours d’un exercice mené «au-dessus du territoire national», «au terme d’un vol représentatif d’un raid nucléaire», détaille le communiqué.

Sur le réseau X, le ministre a précisé que cette opération était «prévue de longue date» et a adressé ses «félicitations à l’ensemble des forces, équipes du ministère et partenaires industriels engagés sur l’opération».

D’après le communiqué, le programme de rénovation de ce missile, conduit par la Direction générale de l’armement (DGA), a permis de renforcer ses «performances intrinsèques» et de maintenir «la crédibilité de la composante nucléaire aéroportée de la dissuasion» française, conformément aux objectifs de la dernière loi de programmation militaire (LPM).

La LPM couvrant la période 2024-2030 a notamment pour objectif affiché de «garantir la crédibilité de la dissuasion française dans la durée», rappelle le ministère sur son site Internet.

Cette loi a de fait sanctuarisé la dissuasion nucléaire comme clé de voûte de la défense française, en affectant 13 % des crédits militaires sur cette période à sa modernisation et à sa pérennisation.

Les armées françaises doivent disposer d’un missile air-sol nucléaire de 4e génération à l’horizon 2035.

Comments

//