noscript

Please Wait...

Les crimes contre l’humanité commis par les États-Unis doivent être identifiés et dénoncés

Les crimes contre l’humanité commis par les États-Unis doivent être identifiés et dénoncés
folder_openIran access_time depuis 13 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Le plus haut responsable iranien des droits de l’homme a déclaré que l’assassinat par les États-Unis du général Qassem Soleimani dans la capitale irakienne Bagdad en 2020 devrait devenir le centre d’attention alors que la communauté internationale enquête sur les crimes terroristes commis par les États-Unis à travers le monde depuis des décennies.

Kazem Gharibabadi, secrétaire du Haut Conseil iranien pour les droits de l’homme, a fait ces remarques lors d’une réunion tenue mardi pour examiner les violations des droits de l’homme par les États-Unis et les crimes contre les pays du monde.

«Nous devons identifier, mettre en lumière et dénoncer les crimes contre l’humanité commis par les États-Unis contre la nation iranienne et d’autres nations à différentes époques. Ces crimes doivent être dénoncés aux niveaux national et international», a déclaré Gharibabadi.

Soulignant l’importance de traiter le problème de terrorisme, le responsable iranien a déclaré : «L’opération criminelle américaine visant à tuer en martyr Soleimani devrait être au centre d’attention ; la première audience du tribunal sur cette question aura lieu le 19 juin et les accusations de complicité contre 70 Américains dans le martyre du général Soleimani feront l’objet d’une enquête.»

Le général Soleimani, commandant de la Force al-Qods du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), Abou Mahdi al-Mohandes, commandant adjoint des Unités de mobilisation populaire irakiennes (Hachd al-Chaabi), et leurs compagnons ont été assassinés lors d’une frappe de drone sur ordre direct du président américain de l’époque, Donald Trump, près de l’aéroport international de Bagdad le 3 janvier 2020.

Les deux commandants étaient très vénérés dans toute l’Asie occidentale en raison de leur rôle clé dans la lutte contre le groupe terroriste «Daech» dans la région, notamment en Irak et en Syrie.

Partenaire américain dans la guerre israélienne contre Gaza

Ailleurs dans ses remarques, Gharibabadi a évoqué les brutalités israéliennes qui durent depuis des mois dans la bande de Gaza assiégée avec le plein soutien des États-Unis, grands complices de toutes sortes de crimes commis par les sionistes à l’encontre des Palestiniens.

«Les États-Unis ont toujours empêché que des enquêtes sur ces crimes soient menées dans diverses organisations et mécanismes internationaux», a-t-il déclaré.

«Le soi-disant régime américain de défense des droits a soutenu le régime sioniste politiquement, militairement, logistiquement et financièrement dans la guerre à Gaza ; par conséquent, les crimes du régime sioniste à Gaza et le rôle direct des États-Unis dans tout cela doivent être soulignés.»

«Israël» a lancé sa guerre dévastatrice à Gaza le 7 octobre 2023 après que le mouvement de résistance palestinien Hamas a mené une opération historique contre l’entité usurpatrice en représailles à ses atrocités intensifiées contre le peuple palestinien. Depuis, «Tel-Aviv» a tué plus de 35 170 Palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants.

Les États-Unis ne sont « pas un promoteur de la paix »

Gharibabadi a également souligné la présence militaire américaine et ses bases d’occupation dans des dizaines de pays à travers le monde, soulignant que Washington ne peut jamais prétendre promouvoir la paix et la sécurité dans le monde.

«La raison de cette présence dans 80 pays avec 750 bases est l’attitude militariste de l’Amérique. Au-delà de cela, le déploiement d’armes nucléaires américaines dans des bases en Europe montre que ce pays ne recherche aucunement la paix ni la sécurité», a-t-il affirmé.

Et de conclure : «Comment ce pays peut-il prétendre tenter d’établir la paix et la sécurité ? Les pays où sont installées les armes nucléaires américaines ne sont pratiquement confrontés à aucune menace et n’ont connu aucun problème de sécurité au cours des dernières décennies.»

Comments

Breaking news

//