noscript

Please Wait...

Gaza: «Israël» a tué plus de 500 membres du personnel médical

 Gaza: «Israël» a tué plus de 500 membres du personnel médical
folder_openPalestine access_time depuis 15 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Au moins 500 membres du personnel médical ont été tués à Gaza depuis le début de la guerre israélienne barbare le 7 octobre, a indiqué dimanche 12 mai le ministère de la Santé de Gaza, alors que le monde célébrait la Journée internationale des infirmières.

«Ici en Palestine et à Gaza en particulier, ce jour passe alors que l'occupation israélienne a tué 138 infirmières. La Journée internationale des infirmières de cette année est exceptionnelle et nous avons le droit de nommer cette année l'Année des soins infirmiers», a déclaré le porte-parole du ministère, Khalil al-Daqran, lors d'une conférence de presse en marge d'un sit-in organisé par des infirmières de l’hôpital  Martyrs d'Al-Aqsa, à Deir al-Balah au centre de la bande de Gaza.

«Les infirmières, les sages-femmes et les équipes médicales font partie intégrante du tissu social palestinien. Ce sont des martyrs qui ont joué leur rôle national et humanitaire pour sauver la vie des blessés et des malades», a ajouté Al-Daqran.

«Ils ont honoré leur serment professionnel au cours d'une année où des records ont été battus en termes de quantité de soins fournis dans des circonstances où le personnel médical a été martyrisé, blessé, déplacé dans des tentes ou détenu dans des prisons racistes israéliennes, le nombre de personnel médical atteignant 500 martyrs, 1 500 blessés et 312 détenus», a-t-il poursuivi.

Al-Daqran a appelé «la communauté internationale et les peuples libres du monde à protéger le personnel médical et les institutions de santé et à criminaliser les attaques contre eux».

Il a également exhorté les syndicats, les organisations internationales et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à envoyer des équipes médicales et infirmières pour soutenir les équipes de santé à Gaza.

Les services de sécurité civile à Gaza ont annoncé dimanche que deux médecins avaient été tués dans des frappes israéliennes sur la ville de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza.

«Les corps du docteur Mohammed Nimr Qazat et de son fils, le docteur Youssef, ont été découverts en raison d’une frappe sur la ville de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, et ils ont été transférés à l’hôpital des martyrs d’al-Aqsa» de la ville, a indiqué cette source.

Plus de 35 000 Palestiniens ont été tués et plus de 76 600 autres blessés dans cette offensive militaire tous azimuts aérienne et terrestre menée par «Israël» contre la bande de Gaza depuis le 7 octobre.

 

Comments

//