noscript

Please Wait...

La Résistance irakienne attaque deux sites israéliens en soutien à Gaza

La Résistance irakienne attaque deux sites israéliens en soutien à Gaza
folder_openMoyen Orient access_time depuis 19 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

La Résistance islamique irakienne a annoncé avoir mené mardi soir et tôt mercredi 27 mars deux nouvelles opérations contre des sites militaires israéliens dans les territoires palestiniens occupés.

Dans un communiqué, la Résistance irakienne s'engage à frapper les bastions ennemis et a annoncé avoir mené des attaques de drones contre la base aérienne israélienne d'«Ovda» et le site militaire de «Speer» dans les territoires palestiniens occupés.

La première opération a visé la base aérienne d'«Ovda», située en plein désert, à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest d'«Eilat».

«Les Moudjahidines de la Résistance islamique en Irak ont ciblé, le 26/03/2024, la base aérienne israélienne d'Ovda avec des drones», annonce le communiqué.

Lors de la deuxième opération, les drones de la Résistance ont frappé le site militaire israélien de «Speer».

«Les combattants de la Résistance islamique en Irak ont ciblé ce matin, mercredi 27/3/2024, le site militaire de Speer de l'occupation sioniste dans nos terres occupées», toujours selon le même communiqué.

Ces deux opérations traduisent encore une fois la volonté inébranlable de la Résistance de soutenir le peuple palestinien et de les défendre face à l'entité d'occupation israélienne.

Ces derniers mois, la Résistance irakienne a mené plusieurs opérations clés, notamment de multiples attaques contre «l'aéroport Ben Gourion», une centrale électrique à «Tel-Aviv» et de grands «ports israéliens» en signe de solidarité avec la population de Gaza.

Elle a également attaqué des bases militaires américaines en Irak et en Syrie voisine en réponse au soutien de Washington au génocide palestinien à Gaza.

Dimanche 24 mars, elle a ciblé par drone le siège du «ministère israélien des Affaires militaires» dans les territoires occupés.

Depuis le 7 octobre, «Israël» mène une guerre génocidaire contre la bande de Gaza, faisant plus de 32 300 maryrs palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants, et plus de 74 000 autres blessés.

L’entité sioniste a également imposé un siège total à l'enclave, privant plus de deux millions de Palestiniens de carburant, d’électricité, de nourriture et d’eau.

Comments

//