noscript

Please Wait...

qods2024

Irak: une attaque de drone US fait trois martyrs, dont un chef des Brigades du Hezbollah

Irak: une attaque de drone US fait trois martyrs, dont un chef des Brigades du Hezbollah
folder_openMoyen Orient access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Un haut commandant des Brigades du Hezbollah, influent mouvement de résistance irakien, a été assassiné mercredi soir, avec deux autres membres du mouvement, par une attaque de drone américaine visant son véhicule dans la capitale irakienne Bagdad.

«Abou Baqir al-Saadi, un haut commandant des Brigades du Hezbollah --Kataëb Hezbollah en arabe--, a été assassiné mercredi dans la frappe américaine», a annoncé le groupe irakien dans un communiqué.

Il était chargé du «dossier militaire» en Syrie, a indiqué à l'AFP, sous couvert d'anonymat, un responsable de cette faction.

Cette nouvelle attaque à Bagdad, près d'une semaine après des bombardements américains en Irak et en Syrie, intervient alors que Washington s'est engagé à poursuivre ses «représailles»: une frappe de drone le 28 janvier a tué trois soldats américains en plein désert jordanien, à la frontière syrienne

Le Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom), a confirmé l’attaque en Irak, assurant dans un communiqué avoir «tué un commandant des Kataëb Hezbollah (…)», ajoutant que «Washington fera rendre des comptes à tous ceux qui menacent la sécurité de nos forces».

A Bagdad, un photographe de l'AFP a pu voir un important déploiement sécuritaire bloquant tout accès au site de l’attaque.

En soirée la carcasse de la voiture, qui n'était plus qu'un amas de tôle carbonisée, a été retirée.

«Riposte ciblée»

Au total, «trois personnes –deux membres des Brigades du Hezbollah et leur chauffeur-- ont été tués dans l'attaque contre le véhicule», a indiqué à l'AFP un responsable sécuritaire irakien s'exprimant sous couvert de l'anonymat.

«Un drone a tiré trois roquettes contre une voiture 4X4 dans le quartier de Machtal dans l'est de Bagdad», avait précisé ce responsable à l'AFP.

Réagissant au martyre du commandant Abou Baqir, le mouvement irakien al-Noujaba, qui fait partie de la Résistance islamique irakienne, a promis une «riposte ciblée», assurant que «ces crimes ne resteront pas impunis».

«Vous saurez alors que notre patience est à bout», indique le communiqué, qui souligne également que «les violations américaines ne cesseront pas sans une position officielle ferme du gouvernement irakien».

Le mouvement de résistance palestinien Hamas lui a fustigé une «violation de la souveraineté et de la sécurité de l'Irak», selon un communiqué.

La Résistance islamique en Irak a multiplié ces dernières semaines ses opérations contre les troupes occupantes américaines en solidarité avec Gaza, mais aussi pour réclamer le départ des 2 500 soldats américains déployés en Irak.

Comments

//