noscript

Please Wait...

qods2024

Un ministre israélien a appelé à larguer une bombe atomique sur Gaza

Un ministre israélien a appelé à larguer une bombe atomique sur Gaza
folder_openPalestine access_timedepuis 5 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Le ministre israélien du Patrimoine Amichai Eliayu a appelé dimanche à larguer une bombe atomique sur Gaza, a rapporté le journal israélien «Times of Israel», se référant à une interview sur une radio locale qui l’a été interrogé sur cette éventualité.

«Cela est une éventualité…Les civils ne sont pas différents du Hamas et ils doivent trembler et baisser les yeux au passage d’un soldat israélien», a répondu ce ministre qui appartient au parti «Force juive» d’extrême droite, dirigé par le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben-Gvir.

Eliayu a appelé à faire déplacer les Palestiniens en dehors de Gaza, précisant que «nous avons besoin de les faire sortir de la Bande de Gaza… Ils peuvent aller en Irlande ou dans les déserts».

Un autre député de la «Knesset», Itzhak Crozier, n’a pas manqué de corroborer la déclaration d’Eliayu en déclarant «qu’il faut effacer la bande de Gaza de la carte pour envoyer un message à tous nos ennemis».

Un troisième exemple d’expression de haine est l’appel par des médecins israéliens à détruire l’hôpital al-Shifa où un massacre a été perpétré vendredi dernier lorsqu’un convoi d’ambulances ont été bombardées à deux reprises sur son portail.

Selon les médias palestiniens qui ont rapporté le contenu du communiqué signé par une centaine de médecins de plusieurs hôpitaux israéliens, le texte exige de bombarder cet hôpital situé à l’ouest de Gaza.

Ceux-là ont prétendu que cet appel «n’est pas contraire à l’éthique de leur profession». «Celui qui mélange entre les hôpitaux et le terrorisme n’a de place sécurisé», est-il inscrit dans le communiqué qui a étayé son appel en empruntant des expressions de la Torah : «on ne peut attraper les cornes du sanctuaire des hôpitaux, pour créer le terrorisme et obtenir la protection».

Les massacres de l’armée israélienne commis contre la population palestinienne dans la bande de Gaza ont fauché la vie à plus de 10 mille Palestiniens en 30 jours.

 

Comments

//