noscript

Please Wait...

Les chars occidentaux vont «brûler» s’ils sont livrés à l’Ukraine, affirme le Kremlin

Les chars occidentaux vont «brûler» s’ils sont livrés à l’Ukraine, affirme le Kremlin
folder_openEurope access_time depuis 2 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Les chars occidentaux vont «brûler» s'ils sont livrés à l'Ukraine, a martelé ce mercredi le Kremlin, au moment où l'Allemagne et les États-Unis pourraient annoncer la livraison de ces blindés lourds à Kiev.

L'Occident «surestime le potentiel que (les chars) pourraient donner à l'armée ukrainienne», a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

«Ces chars vont brûler comme tous les autres», a-t-il ajouté.

Le chancelier Olaf Scholz doit s’exprimer mercredi devant le parlement allemand avec, à la clé, une possible annonce sur les livraisons de chars lourds Leopard à l'Ukraine, qui les réclame avec insistance.

Il devrait donner son feu vert aux pays, parmi lesquels la Pologne et la Finlande, qui souhaitent livrer à Kiev ces chars de fabrication allemande.

Les Etats-Unis pourraient eux aussi annoncer des livraisons de chars Abrams.

Avancée russe à Bakhmout

Sur le terrain, les troupes russes ont revendiqué mercredi des avancées à Bakhmout, épicentre du conflit dans l’est de l’Ukraine où des combats se déroulent dans certains quartiers de la ville, selon un responsable militaire russe.

«Des hostilités assez dures se poursuivent à (Bakhmout) (…) Des combats se déroulent déjà quelque part à la périphérie, et quelque part dans ces quartiers qui étaient encore tenus par l’ennemi assez récemment», a déclaré Denis Pouchiline, chef militaire russe dans la région de Donetsk, cité par les agences de presse russes.

Selon lui, les troupes russes, et en particulier des paramilitaires Wagner, «avancent».

Comments

//