noscript

Please Wait...

Les forces israéliennes franchissent à nouveau la barrière technique, l’armée libanaise déployée

Les forces israéliennes franchissent à nouveau la barrière technique, l’armée libanaise déployée
folder_openLiban access_time depuis 3 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

L'armée libanaise s'est déployée mardi dans la zone où un char de l'armée d’occupation israélienne a franchi la barrière technique le long de la frontière avec le Liban, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Bien qu'il s'agisse du quatrième incident de ce type en moins d'une semaine, le char n'aurait pas violé la Ligne bleue, qui délimite la frontière entre le Liban et le territoire contrôlé par «Israël».

Lundi, l'armée libanaise a indiqué sur Twitter qu'elle avait déplacé un barbelé placé en territoire libanais par l'ennemi israélien, de manière à violer la Ligne bleue. Cette ligne a été tracée en juin 2000 par l'ONU après le retrait israélien du Liban le 25 mai 2000, mettant fin à l'occupation qui avait débuté en 1982. Une grande partie de cette frontière reste occupée et le Liban réclame le retrait israélien.

Dimanche, une patrouille israélienne composée de trois bulldozers, d'un véhicule blindé de transport de troupes et d'une force d'infanterie a avancé au-delà de la barrière technique à Wadi Hounine, au Liban-Sud. L'armée libanaise était en état d'alerte dans la zone pour empêcher une violation de la Ligne bleue.

Mercredi dernier, les tensions se sont exacerbées lorsque des bulldozers israéliens ont franchi la Ligne bleue, disant nettoyer la zone près de la «barrière technique» de la colonie israélienne de Metoulla, non loin de Marjeyoun.

Si les violations terrestres israéliennes sont habituellement relativement rares, les forces aériennes israéliennes violent l'espace aérien libanais de manière quasi quotidienne.

Comments

//