noscript

Please Wait...

L’Iran et l’Irak insistent sur la lutte contre le terrorisme, œuvrent pour la sécurité de la région

L’Iran et l’Irak insistent sur la lutte contre le terrorisme, œuvrent pour la sécurité de la région
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Le président iranien, Ebrahim Raïssi, a insisté mardi lors de sa rencontre avec le Premier ministre irakien, Mohamed Chia al-Soudani, sur la lutte contre le terrorisme et la sécurité de la région.

M. al-Soudani, qui se rend pour la première fois depuis sa prise de fonction dans un pays non arabe, est arrivé à Téhéran ce mardi matin, 29 novembre.

Accompagné d’une délégation de hauts responsables politiques et économiques irakiens, il a été accueilli par le président iranien au palais Saad Abad à Téhéran.

Les deux parties se sont entretenues de diverses questions d’intérêt bilatéral, notamment la sécurité et la stabilité de la région.

Lors d’un point de presse conjoint avec le chef du gouvernement irakien, le président de la République islamique a souhaité une amélioration des coopérations bilatérales entre les deux pays. 

Le président iranien a souligné que la sécurité, la stabilité et la paix de la région doivent être garanties par les autorités et les forces de la région.

«La présence des forces étrangères n’aidera nullement au rétablissement de la sécurité dans la région, elle est par contre un problème, ajouté à tant d’autres qui existent déjà», a noté M. Raïssi.

Et de souligner: «À titre d’exemple, la présence des Américains en Afghanistan et en Irak n’a aucunement été efficace pour un retour à la sécurité, et ne pourra pas être non plus un privilège pour d’autres parties de la région. En revanche, leur départ de la région peut certes être le prélude au rétablissement de la sécurité ».

Le président iranien a considéré la sphère économique et commerciale comme l’un des principaux domaines de négociation, ajoutant que les questions monétaires et bancaires, l’exportation d’électricité et de gaz étaient parmi les principaux domaines de négociation.

Selon sayyed Raïssi, la visite du Premier ministre irakien à Téhéran est le point culminant dans les relations entre les deux pays, et les négociations bilatérales peuvent certainement être un grand pas franchi vers l’embelli des relations.

Quant à lui, le Premier ministre irakien a déclaré: «La coopération en matière de sécurité a été discutée lors de cette réunion. La question de la sécurité des deux pays est interdépendante et indissociable et fait partie de la sécurité de la région».

Il a souligné par ailleurs que Bagdad s’est engagé à mettre en œuvre la Constitution irakienne et qu’il ne permet dans ce cadre à personne d’utiliser le sol irakien pour nuire à un autre pays.

M. al-Soudani a d’ailleurs estimé que sa première visite à Téhéran avait pour objectif de renforcer les relations historiques Téhéran-Bagdad, précisant: «Le peuple et le gouvernement irakiens n’oublient jamais le soutien de la République islamique à l’Irak face à Daech, ainsi que la présence de conseillers iraniens qui ont sacrifié leur vie aux côtés de leurs frères irakiens dans la guerre de la vrai contre le faux».

Comments

//