noscript

Please Wait...

Un mort et 18 blessés israéliens dans deux opérations à la bombe à AlQods occupée

Un mort et 18 blessés israéliens dans deux opérations à la bombe à AlQods occupée
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Deux opérations à la bombe ont fait un mort et au moins 18 blessés israéliens, dont quatre dans un état critique mercredi matin à Al-Qods occupée.

Une première explosion à un arrêt de bus à la sortie d’AlQods occupée a fait 12 blessés israéliens, dont deux grièvement, et une seconde à une autre station a démoli un autocar et fait trois blessés. L’un des deux blessés graves a ensuite succombé à ses blessures.

«Des charges explosives différentes ont été placées aux deux endroits. Nous soupçonnons qu’il s’agisse d’une attaque combinée», a indiqué la police d’occupation israélienne dans un communiqué.

Le Premier ministre israélien Yaïr Lapid doit tenir une réunion d’urgence avec les chefs des services de sécurité à la mi-journée au QG de l’armée d’occupation israélienne à «Tel-Aviv».

La première opération s’est produite près de l’entrée principale d’AlQods occupée, peu après 7 heures du matin, heure de pointe des usagers.

Une seconde explosion s’est produite peu après 7h30, au carrefour de «Ramot», une autre entrée très fréquentée d’AlQods occupée.

Trois colons ont été blessés par des éclats d’obus lors de cette deuxième opération.

Les deux charges explosives laissées dans des sacs ont été activées à distance par téléphone

Les deux charges explosives laissées dans des sacs ont été activées à distance par téléphone et sont très similaires. Les deux bombes contenaient chacune un grand nombre de clous pour faire le maximum de victimes, selon les premières informations.

Le mouvement de résistance palestinienne Hamas a salué les opérations, les considérant dans un communiqué comme «le prix des crimes et des agressions» d’Israël contre notre peuple».

«L'occupation sioniste paie aujourd'hui le prix de ses crimes et de ses agressions contre notre peuple et la mosquée Al-Aqsa. Notre peuple ne restera pas silencieux face à cela, et l'indignation d'Al-Aqsa explosera et se répandra dans toutes les régions», s'est félicité le porte-parole du Hamas, Abd Latif al-Kanou. Le Jihad islamique a également salué ces opérations.

Des opérations qui rappellent aux «Israéliens» les heures de la seconde Intifada

«Les attaques sont le plus souvent perpétrées par armes à feu ou armes blanches. Ces attentats à l'explosif rappellent aux israéliens les heures sombres de la seconde Intifada entre 2000 et 2005», précise Daniel Haïk, journaliste i24NEWS, depuis les lieux des opérations.

 

 

 

Comments

//