noscript

Please Wait...

Un tribunal israélien refuse de libérer le prisonnier Khalil Awawdeh en grève de la faim depuis 167 jours

Un tribunal israélien refuse de libérer le prisonnier Khalil Awawdeh en grève de la faim depuis 167 jours
folder_openPalestine access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Un tribunal israélien a rejeté lundi 13 août 2022 un appel à la libération du prisonnier palestinien Khalil Awawdeh qui se trouve dans un état de santé critique après 167 jours de grève de la faim.

Le club du prisonnier Palestinien a déclaré que la décision israélienne de ne pas libérer Awawadeh, est une décision de l’exécuter.

L’état de santé d’Awawdeh se détériore rapidement. Il a perdu plus de la moitié de son poids et souffre de faiblesse, de douleurs articulaires aiguës, de maux de tête, de vertiges sévères et d’une vision floue. Il a besoin d’un fauteuil roulant pour l’aider à se déplacer.

Awawdeh a repris sa grève de la faim le 2 juillet 2022, après l’avoir suspendue à la suite de la promesse des autorités d’occupation israéliennes de le libérer à la fin de sa période de détention.

Cependant, les autorités israéliennes sont revenues sur leurs promesses et ont renouvelé sa détention administrative pour quatre mois supplémentaires.

Père de quatre enfants et originaire de la ville d’Idna dans le sud de la Cisjordanie occupée, Awawdeh a été arrêté le 27 décembre 2021 et condamné à six mois de détention administrative.

La politique israélienne de détention administrative, largement condamnée, permet de détenir des Palestiniens sans inculpation ni procès pour des périodes renouvelables allant généralement de trois à six mois, sur la base de preuves non divulguées que même l’avocat du détenu n’est pas autorisé à consulter.

 

Comments

//