noscript

Please Wait...

Les États-Unis poursuivent le pillage du pétrole syrien

Les États-Unis poursuivent le pillage du pétrole syrien
folder_openSyrie access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Poursuivant le vol du pétrole syrien, les forces d'occupation américaines ont transféré une nouvelle cargaison vers l'Irak par le passage illégal «Al-Walid».

Selon l’agence officielle syrienne SANA, les forces d’occupation américaines ont volé à nouveau une quantité de pétrole syrien des gisements de la région syrienne d’al-Jazira, où elles ont transporté un convoi composé de camions-citernes remplis de pétrole volé et de plusieurs camions de la banlieue de Hassaké vers les territoires irakiens.

«Des sources locales de la banlieue de Yaaroubiya ont indiqué à la correspondante de SANA qu’un convoi de 60 véhicules, dont la majorité sont des camions-citernes chargés de pétrole volé, des camions et des semi-remorques couverts appartenant à l’occupation américaine, s’était dirigé la nuit dernière à partir de la banlieue de Hassaké vers les territoires irakiens, via le poste de passage illégal d’Al-Walid», a noté l’agence de presse syrienne.

Plus tôt, Bouthaina Chaabane, la conseillère spéciale du président syrien, a déclaré que le but de la présence américaine en Syrie est de soutenir le terrorisme et de voler les ressources du peuple syrien.

Avec la défaite du groupe terroriste «Daech» en tant que bras militaire des États-Unis en Syrie en 2017, les forces américaines ont directement remplacé ce groupe et ont commencé à extraire et à voler du pétrole syrien.

Le gouvernement syrien a souligné à plusieurs reprises que les milices kurdes connues sous le nom de «Forces démocratiques syriennes» (SDF) et les Américains dans l'est et le nord-est de la Syrie n'ont d'autre but que de piller le pétrole du pays et que leur présence est illégale.

Le vol de pétrole syrien par les forces d'occupation américaines s'est intensifié en Syrie, alors que suite aux développements récents en Russie et en Ukraine et à l'imposition de sanctions étendues contre Moscou en tant que principal exportateur de pétrole et d'énergie dans le monde, le marché mondial du pétrole a été touché et le prix du pétrole a augmenté en raison du refus d'acheter du pétrole à la Russie.

Comments

//