noscript

Please Wait...

Poutine interdit aux investisseurs «inamicaux» d’effectuer des transactions dans des entreprises et projets stratégiques

Poutine interdit aux investisseurs «inamicaux» d’effectuer des transactions dans des entreprises et projets stratégiques
folder_openRussie access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Xinhua

Le président russe Vladimir Poutine a signé vendredi un décret interdisant aux investisseurs «inamicaux» d'effectuer des transactions dans des entreprises et projets stratégiques russes jusqu'à la fin de l'année.

Le décret, publié sur le portail officiel d'informations juridiques du pays, interdit aux Etrangers associés à des «pays inamicaux» d'effectuer tout type de transactions avec leurs actions et leurs actifs dans des entreprises et des banques russes stratégiques jusqu'au 31 décembre 2022.

Selon le décret, il est interdit aux investisseurs étrangers d'effectuer des transactions avec des actions du projet pétrolier et gazier Sakhaline-1 et du projet de champ pétrolifère Kharyaginskoye.

Le président russe a ordonné à la Banque centrale et au gouvernement de dresser, dans un délai de dix jours, une liste de toutes les banques qui tomberaient sous le coup du décret.

A titre exceptionnel, certaines transactions ne seront autorisées que si le président russe le permet, et le décret pourra être prolongé après sa date d'expiration.

Ces mesures ont pour but de protéger les intérêts nationaux de la Russie, en réponse aux actes hostiles des Etats-Unis, et d'autres pays et organisations étrangers, selon le décret.

La Russie expulse 14 diplomates bulgares en représailles

La Russie a en outre déclaré vendredi «personae non gratae» 14 diplomates bulgares en réponse à l'expulsion par la Bulgarie de 70 diplomates russes et à d'autres mesures contre les missions étrangères russes.

L'ambassadeur bulgare en Russie, Atanas Krastin, a été convoqué par le ministère russe des Affaires étrangères et informé de la décision de Moscou d'expulser 14 employés de l'ambassade et de bureaux consulaires de la Bulgarie, a rapporté le ministère dans un communiqué.

En juin, le Premier ministre bulgare, Kiril Petkov, a annoncé que son pays expulserait 70 diplomates russes, affirmant qu'ils travaillaient contre les intérêts de la Bulgarie.

Le ministère bulgare des Affaires étrangères a par la suite plafonné les effectifs des missions russes en Bulgarie à un maximum de 23 diplomates et 25 membres du personnel administratif et technique, soit l'équivalent des effectifs des missions bulgares en Russie.

Comments

//