noscript

Please Wait...

La Chine annonce imposer des sanctions à Nancy Pelosi

La Chine annonce imposer des sanctions à Nancy Pelosi
folder_openAsie access_time depuis 4 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

La Chine a annoncé vendredi 5 août «imposer des sanctions» à la cheffe des députés américains Nancy Pelosi et à sa «famille proche» après sa visite à Taïwan, qui a déclenché la colère de Pékin et le lancement de vastes manœuvres militaires.

Avec sa visite, Nancy Pelosi s'est «gravement ingérée dans les affaires intérieures de la Chine et a porté atteinte à sa souveraineté et à son intégrité territoriale», a indiqué le ministère des Affaires étrangères, sans donner de détails sur ces sanctions.

Selon le ministère chinois de la Défense, les exercices dans les eaux à l’est de Taïwan doivent se poursuivre jusqu’à dimanche midi. Vendredi, Taïpei a affirmé que de nombreux «avions et navires de guerre» avaient franchi en fin de matinée la «ligne médiane» du détroit de Taïpei, qui sépare l’île du continent.

Selon l’agence officielle Chine Nouvelle, l’Armée populaire de libération a «fait voler plus de cent avions de guerre, y compris des chasseurs et des bombardiers», de même que «plus de dix destroyers et frégates» jeudi. La chaîne publique CCTV a affirmé que des missiles chinois avaient même survolé Taïwan pour la première fois.

Des missiles au-dessus de Taïwan

Le gouvernement taïwanais a lui indiqué que l’armée chinoise avait lancé 11 missiles balistiques de classe Donfeng «en plusieurs salves». Le Japon en a dénombré neuf, dont quatre «auraient survolé l’île principale de Taïwan».

Le ministère de la Défense de Taipei n’a toutefois pas confirmé la trajectoire des projectiles, en «considérant que l’objectif principal du lancement de missiles par le PCC (Parti communiste chinois) est de nous intimider et dans le but de protéger les capacités de renseignement, de surveillance et de reconnaissance de l’armée», selon un communiqué.

Comments

//