noscript

Please Wait...

L’UE prend des sanctions à l’encontre de l’ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch

L’UE prend des sanctions à l’encontre de l’ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch
folder_openEurope access_time depuis 4 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Les pays membres de l'Union européenne ont imposé jeudi 4 août des sanctions à l'encontre de l'ancien président ukrainien pro-russe Viktor Ianoukovitch et de son fils Oleksandre pour leur rôle présumé dans la menace sécuritaire à l'égard de l'Ukraine. Le Conseil européen a indiqué dans un communiqué que les deux hommes ont été ajoutés à une liste de sanctions européennes mise en place «en réponse à l'agression militaire russe injustifiée à l'égard de l'Ukraine».

L'UE estime que Viktor Ianoukovitch, âgé de 72 ans et vivant en Russie, joue toujours «un rôle dans l'atteinte ou la menace de l'intégrité territoriale, de la souveraineté et de l'indépendance de l'Ukraine». Le communiqué publié jeudi au journal officiel de l'UE l'accuse de comploter pour tenter de revenir au pouvoir en Ukraine si le président Volodymyr Zelensky est renversé. Son fils a été placé sous sanction pour la même raison et pour avoir «effectué des transactions avec les groupes séparatistes de la région de Donbass».

L'homme de 49 ans est accusé de s'être enrichi grâce à des connexions dans l'ancien régime de son père et de détenir des entreprises et des biens immobiliers dans les républiques de Donetsk et de Lougansk, territoires pro-russes dans le Donbass. En tant que personnes sanctionnées, Viktor Ianoukovitch et son fils seront soumis à une interdiction de visa de l'UE et à un gel de leurs éventuels actifs détenus dans les pays de l'Union.

Comments

//