noscript

Please Wait...

Visite de Pelosi à Taïwan: Téhéran réagit

Visite de Pelosi à Taïwan: Téhéran réagit
folder_openIran access_time depuis 4 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec IRNA

Téhéran a condamné mercredi la visite de la présidente américaine de la Chambre des représentants Nancy Pelosi à Taïwan, la qualifiant «un des exemples de l'ingérence américaine dans les affaires de différentes régions et pays du monde».

«Le respect de la souveraineté nationale des États fait partie des principes fondamentaux stipulés dans la Charte des Nations Unies ; Comme la deuxième clause de celui-ci met en garde les États membres contre tout comportement qui pourrait affecter l'intégrité territoriale et l'indépendance politique d'autres pays», a affirmé mercredi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Nasser Kanani.

«La République islamique d'Iran, sur la base de ses constantes de politique étrangère, s'est engagée à respecter l'intégrité territoriale des autres pays», a ajouté le porte-parole iranien.

Et de souligner: «Dans ce contexte, soutenir la politique d'une seule Chine va de soi».

Le récent comportement provocateur des responsables américains, leur ingérence dans les affaires de la République populaire de Chine et leur violation de l'intégrité territoriale de ce pays, «est l'un des exemples de l'ingérence américaine dans les affaires de différentes régions et pays du monde, Ce qui n'a conduit qu'au chaos et a alimenté des conflits, et c'est donc une mesure condamnée», a martelé M. Kanani.

«Aujourd'hui, les tendances unilatérales et les violations des lois et engagements internationaux sont devenues l'une des constantes de la politique étrangère américaine. La meilleure preuve du non-respect par Washington de ses engagements est son retrait de l'accord nucléaire multilatéral et l'imposition de sanctions inhumaines et illégales contre le peuple iranien», a-t-il conclu.

La responsable américaine est arrivée mardi soir à Taipei à bord d'un avion militaire américain, déclenchant immédiatement de vives réactions à Pékin.

Comments

//