noscript

Please Wait...

Meurtre de Shinzo Abe: La police japonaise a entamé une perquisition au domicile du suspect

Meurtre de Shinzo Abe: La police japonaise a entamé une perquisition au domicile du suspect
folder_openAsie access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

La communauté internationale et le japon sont sous le choc. L’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe est décédé, ce vendredi, après avoir été la cible d’un attentat lors d’un rassemblement électoral à Nara, dans l’ouest du Japon. La police japonaise a entamé une perquisition au domicile du suspect ce matin.

Un homme a été arrêté pour «tentative de meurtre» dans les heures qui ont suivi l’attaque à l’encontre de Shinzo Abe, ont rapporté les médias japonais. Citant des sources policières, la chaîne de télévision publique NHK a affirmé que le suspect semble avoir une quarantaine d’années et qu’une arme a été saisie.

La police locale n’était pas en mesure de faire des déclarations dans l’immédiat. Des responsables locaux du PLD ont précisé n’avoir reçu aucune menace avant l’attaque et que cette prise de parole de Shinzo Abe avait été annoncée publiquement.

Que s’est-il passé ce vendredi à Nara, au Japon ?

Shinzo Abe, ancien chef de l’exécutif japonais âgé de 67 ans, prononçait vendredi un discours lors d’un rassemblement de campagne en vue des élections sénatoriales de dimanche, lorsque des coups de feu ont été entendus, ont indiqué la chaîne nationale NHK et l’agence de presse Kyodo. Shinzo Abe s’est effondré et saignait au cou, a déclaré une source du Parti libéral démocrate (PLD) au pouvoir à l’agence de presse Jiji. L’homme politique ne montrait aucuns signes de vie une fois au sol.

«Il prononçait un discours et un homme est arrivé par-derrière», a déclaré à NHK une jeune femme présente sur les lieux. « Le premier tir a fait le bruit d’un jouet. Il n’est pas tombé et il y a eu une grosse détonation. Le deuxième tir était plus visible, on pouvait voir l’étincelle et de la fumée, a-t-elle ajouté. Après le deuxième tir, des gens l’ont entouré et lui ont fait un massage cardiaque. »

Shinzo Abe est finalement décédé. «Shinzo Abe a été transporté (à l'hôpital) à 12h20. Il était en état d'arrêt cardio-respiratoire à son arrivée. (Les médecins ont) tenté de le réanimer. Cependant, il est malheureusement décédé à 17h03», a déclaré Hidetada Fukushima, professeur de médecine d'urgence à l'hôpital de l'université médicale de Nara. Le Japon n’a rien connu de tel «depuis plus de cinquante à soixante ans», a déclaré Corey Wallace, maître de conférences à l’université de Kanagawa et spécialiste de la politique nippone. Selon lui, le dernier incident similaire au Japon était l’assassinat en 1960 de Inejiro Asanuma, le dirigeant du Parti socialiste japonais, poignardé par un étudiant proche de l’extrême droite.

Comments

//