noscript

Please Wait...

Sayyed Raïssi: Les allégations répétées contre l’Iran reflètent les objectifs politiques des pourparlers

Sayyed Raïssi: Les allégations répétées contre l’Iran reflètent les objectifs politiques des pourparlers
folder_openIran access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Irna

L'accusation portée contre l'Iran par l'Occident dans le cadre des pourparlers indique leur manque d'engagement vis-à-vis des exigences de négociations sérieuses et réalistes, a déclaré le président Raïssi lors d’un entretien téléphonique jeudi avec l'émir de l'État du Qatar.

Lors d'un appel téléphonique avec l'émir de l'État du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, le président Raïssi a évoqué les nombreux rapports de l'Agence internationale de l'énergie atomique concernant la transparence totale du programme nucléaire iranien et qu'il ne s’est pas écarté de la voie légale, en disant : Les accusations et allégations répétées contre la République islamique d'Iran au cours des dialogues reflètent les objectifs politiques des pourparlers.

L'accusation contre l'Iran par l'Occident en conjonction avec les pourparlers indique leur manque d'engagement envers les exigences de négociations sérieuses et réalistes, a-t-il ajouté.

Le président Raïssi a ajouté que la République islamique considère les sanctions comme injustes, illégales et injustes, déclarant : Les efforts visant à abolir les sanctions imposées doivent être poursuivis avec les garanties nécessaires.

L'accord durable doit annuler l'interdiction imposée en plus des garanties nécessaires et défaire les allégations sans fondement sans aucune condition.

Quant à lui, l'émir de l'État du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, a salué le soutien de l'Iran à son pays, déclarant : Doha soutient les positions de Téhéran dans la voie de la garantie de ses droits et de la réalisation de dialogues, en particulier le renforcement des relations bilatérales, et se félicite de l'engagement et les initiatives de l'Iran pour mieux mener la Coupe du monde au Qatar.

Comments

//