noscript

Please Wait...

Cisjordanie: 15 pays européens demandent à «Israël» de renoncer à un projet de logements dans les colonies

Cisjordanie: 15 pays européens demandent à «Israël» de renoncer à un projet de logements dans les colonies
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Quinze pays européens, dont la France, l'Allemagne et l'Italie, demandent vendredi à «Israël» de revenir sur un projet de construction de plus de 4.000 logements dans les colonies en Cisjordanie occupée.

«Nous sommes profondément préoccupés par la décision du Conseil israélien de planification d'avancer des plans pour la construction de plus de 4.000 unités de logement en Cisjordanie. Nous demandons aux autorités israéliennes de revenir sur cette décision», écrivent les ministres des Affaires étrangères de ces quinze pays dans un communiqué commun.

Ils demandent aux Israéliens de «ne pas procéder aux démolitions ou aux expulsions prévues, notamment à Masafer Yatta».

«Les nouvelles unités d'habitation constitueraient un obstacle supplémentaire à une solution à deux États», estiment les chefs de la diplomatie des quinze pays - France, Belgique, Danemark, Finlande, Pologne, Allemagne, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Espagne et Suède.

Selon eux, «les colonies israéliennes constituent clairement une violation du droit international et empêchent une paix juste, durable et globale entre Israéliens et Palestiniens».

Pour sa part, l’envoyé des Nations unies pour la paix au Moyen-Orient avait dénoncé jeudi l’approbation de ces colonies.

«L’expansion continue des colonies renforce l’occupation, empiète sur les terres et les ressources naturelles palestiniennes et entrave la libre circulation de la population palestinienne», a déploré Tor Wennesland dans un communiqué.

«J’exhorte les autorités israéliennes à cesser la progression de toutes les activités de colonisation et à s’abstenir de ces actions unilatérales et provocatrices qui alimentent l’instabilité et compromettent les perspectives d’établissement d’un État palestinien viable et contigu dans le cadre d’une solution négociée à deux États, et sur la base des résolutions pertinentes des Nations unies, du droit international et des accords bilatéraux», a-t-il poursuivi.

Aujourd’hui, environ 475000 colons israéliens sont implantés en Cisjordanie occupée, où vivent 2,9 millions de Palestiniens.

La colonisation israélienne, illégale au regard du droit international, s’est poursuivie sous tous les «gouvernements israéliens» depuis 1967.

Comments

//