noscript

Please Wait...

Sit-in de partisans de Georges Abdallah à l’arrivée de l’ambassadrice de France à Saïda

Sit-in de partisans de Georges Abdallah à l’arrivée de l’ambassadrice de France à Saïda
folder_openFrance access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Quelques partisans du Libanais Georges Ibrahim Abdallah, l'un des plus vieux détenus de France, ont observé lundi un sit-in devant le théâtre Ichbilia, à Saïda (Liban-Sud), pour protester contre la visite de l'ambassadrice de France au Liban, Anne Grillo, rapporte notre correspondant Mountasser Abdallah. Mme Grillo s’est rendue à Saïda, pour s'entretenir avec des députés de la région et des représentants du mouvement du 17 octobre.

A son arrivée, les manifestants ont tenté de l'empêcher d'entrer au théâtre. Des soldats de l'armée libanaise ont dû intervenir pour ramener le calme.

Au début des années 80 et alors que le Liban était en pleine guerre civile, Georges Abdallah avait cofondé les Fractions armées révolutionnaires libanaises (FARL), groupuscule marxiste anti-israélien qui a revendiqué cinq attentats, dont quatre mortels, en 1981-1982 en France.

Il avait été arrêté à Lyon le 24 octobre 1984 et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité après avoir été reconnu coupable de «complicité dans l'assassinat» à Paris en 1982 de deux diplomates, l'Américain Charles Ray et l'Israélien Yacov Barsimantov, et dans la «tentative d'assassinat» du consul général des Etats-Unis, Robert Homme, à Strasbourg, en 1984.

Libérable selon le droit français depuis 1999, Abdallah a présenté plusieurs demandes de libération conditionnelle, toutes refusées.

Comments

//