noscript

Please Wait...

L’Iran et l’Arabie saoudite s’apprêtent à rouvrir leurs ambassades respectives

L’Iran et l’Arabie saoudite s’apprêtent à rouvrir leurs ambassades respectives
folder_openMoyen Orient access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

L'Iran et l'Arabie saoudite s'apprêtaient à rouvrir leurs ambassades respectives après une rupture des relations qui a duré six ans, selon un responsable iranien.

Jalil Rahimi Jahan-Abadi, membre de la commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du Parlement iranien, a déclaré, samedi dans un tweet, que les relations entre l'Iran et l'Arabie saoudite sont relancées et que les ambassades des deux pays seront bientôt rouvertes.

«Cet événement aura des impacts importants sur l'apaisement des tensions régionales d'une part et sur la promotion de la cohésion du monde arabo-musulman d'autre part», a-t-il ajouté.

La représentation de l'Iran auprès de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) a repris ce dimanche ses travaux à Djeddah, en présence de trois diplomates, après avoir été suspendue pendant six ans.

Selon des informations, les trois diplomates sont partis pour Djeddah ces derniers jours et devraient reprendre leurs activités dans la ville saoudienne.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, avait déclaré que «l'Arabie saoudite a accepté d'accorder des visas à trois diplomates iraniens pour assister à la représentation de l'Iran auprès de l'organisation à Djeddah», estimant que «la délivrance de visas est une indication positive et bonne».

L'Iran avait annoncé lundi, la tenue d'un nouveau cycle de négociations avec l'Arabie saoudite, en Irak, dans le but de régler les différends et rétablir les relations bilatérales.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Faisal bin Farhan, avait révélé en octobre dernier, que son pays avait tenu un quatrième cycle de négociations exploratoires et directes avec l'Iran, en date du 21 septembre 2021.

L'Irak a été le premier à révéler la tenue de discussions directes entre Téhéran et Riyad, le président irakien, Barham Salih, ayant annoncé en mai dernier, que son pays avait accueilli plus d'un cycle de dialogue entre l'Arabie saoudite et l'Iran.

Les relations entre l'Iran et l'Arabie saoudite sont rompues depuis le 3 janvier 2016.

Comments

//