noscript

Please Wait...

La majorité des Israéliens opposée à un accord de plaidoyer pour Netanyahu

La majorité des Israéliens opposée à un accord de plaidoyer pour Netanyahu
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

La majorité des Israéliens est opposée à un accord de plaidoyer pour l'ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu, selon un sondage réalisé pour le radiodiffuseur «Kan» et publié dimanche soir.

49 % des personnes interrogées estiment que le procès du chef du «Likoud», actuellement jugé pour corruption dans une série d'affaires, doit aller à son terme, tandis que 28 % se prononcent pour un accord de plaidoyer qui mettrait un terme au procès, et que 23% ne se prononcent pas.

Un tel accord qui impliquerait que Benjamin Netanyahu admette deux chefs d’abus de confiance, entraînant une peine de prison avec sursis et quelques mois de prison ferme qui seraient convertis en travaux d’intérêt général, et se retire de la vie politique pendant sept ans, suscite une plus grande opposition.

52% des répondants s'opposent à un tel accord et seulement 26% le soutiennent. 22 % ne se prononcent pas.

Seuls 20% des sympathisants «Likoud» et 30 % des électeurs de centre-gauche soutiennent l'accord de plaidoyer.

Selon le sondage de «Kan», la majorité des Israéliens pense que Netanyahu est coupable d'au moins l'une des accusations qui le visent.

L'enquête a été menée en ligne dimanche auprès de 553 femmes et hommes âgés de 18 ans et plus, avec une marge d'erreur estimée à 4,4 %.

Les avocats de l'ancien Premier ministre mènent des négociations avec le «bureau du procureur» depuis quelques jours afin de parvenir à cet accord.

Les discussions bloquent cependant autour de l’insistance du procureur général, Avichaï Mandelblit, de formuler une accusation de turpitude morale que Benjamin Netanyahu cherche à tout prix à éviter.

Comments

//