noscript

Please Wait...

Ukraine: accusé par Washington, le Kremlin dénonce une «hystérie» américaine

Ukraine: accusé par Washington, le Kremlin dénonce une «hystérie» américaine
folder_openEurope access_time depuis 8 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le Kremlin a répondu dimanche aux accusations de Washington, qui s'était dit la veille «sérieusement préoccupé» par les agissements et les déclarations de la Russie envers l'Ukraine où les tensions montent.

«Cette hystérie est créée de manière artificielle. Ceux qui ont fait venir leurs forces armées d'outre-Atlantique, c'est-à-dire les États-Unis, nous accusent d'activités militaires inhabituelles sur notre territoire», a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, dans un entretien à l'émission télévisée Moscou.Kremlin.Poutine.

«Ce n'est pas tout à fait logique et pas tout à fait décent», a-t-il affirmé.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a réitéré samedi que les États-Unis avaient «de sérieuses inquiétudes sur les activités militaires inhabituelles de la Russie à la frontière avec l'Ukraine».

«Nous sommes vraiment inquiets par certaines rhétoriques que nous avons vues et entendues aussi bien de la Russie que sur les réseaux sociaux», a-t-il déclaré devant la presse à Dakar, en affirmant que ces préoccupations étaient «largement partagées» par les alliés des États-Unis.

Pour sa part, le Kremlin a appelé dimanche «les États-Unis et leurs alliés» à arrêter de renforcer leurs effectifs près des frontières russes, ces actions étant régulièrement dénoncées par Moscou qui y voit une menace à sa sécurité.

«Il faut que l'Otan mette fin à ses activités provocatrices près de nos frontières», a insisté le porte-parole russe.

Comments

//