noscript

Please Wait...

La crise des migrants est la «plus grande tentative de déstabilisation de l’Europe» depuis la guerre froide, accuse Varsovie

La crise des migrants est la «plus grande tentative de déstabilisation de l’Europe» depuis la guerre froide, accuse Varsovie
folder_openEurope access_time depuis 15 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le président bélarusse Alexandre «Loukachenko a lancé une guerre hybride contre l'UE». Alors même que son premier ministre part pour une tournée européenne visant à apaiser les tensions avec l'UE, La Pologne a qualifié dimanche la crise des migrants à la frontière polono-biélorusse, aux portes de l'UE, de «plus grande tentative de déstabilisation de l'Europe» depuis la guerre froide.

«La Pologne ne cédera pas au chantage et fera tout pour défendre les frontières de l'UE», a lancé le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki sur Twitter.

«Aujourd'hui, la cible est la Pologne, mais demain ce sera l'Allemagne, la Belgique, la France ou l'Espagne», poursuit-il dans une vidéo dont il donnait le lien dans son message, dénonçant aussi «le soutien par derrière de Vladimir Poutine» au président Loukachenko.

Le chef du gouvernement polonais a fait ces déclarations au moment où il part pour une tournée en Europe, dans un contexte de tensions de plus en plus fortes avec Bruxelles qui accuse Varsovie de ne pas respecter ses engagements sur les principes démocratiques de l'UE et a menacé vendredi d'une éventuelle suspension de fonds européens.

En Lituanie dimanche, il a appelé l'Europe à «ne pas laisser les problèmes qui sont discutés actuellement entre nous et Bruxelles éclipser l'énorme risque réel qui pointe à l'horizon».

«Aujourd'hui, la Pologne est face à un nouveau type de guerre, dont les armes sont les migrants et la désinformation», a-t-il également déclaré en Estonie.

Comments

//