noscript

Please Wait...

Sayed Khamenei à l’élite scientifique iranienne: «une partie importante de la guerre douce, consiste à rendre une nation ignorante»

Sayed Khamenei à l’élite scientifique iranienne: «une partie importante de la guerre douce, consiste à rendre une nation ignorante»
folder_openIran access_time depuis 19 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Le Leader de la Révolution islamique, sayed Ali Khamenei, a mis en garde la communauté d’élite scientifique iranienne contre la guerre douce menée par les puissances coloniales dans le but de rendre les nations indifférentes ou ignorantes envers leurs talents et de préparer le terrain au pillage des ressources des nations.

Le Leader est revenu sur le livre de mémoire de Jawaharlal Nehru, l’une des figures de proue de la lutte pour l’indépendance de l’Inde et dit: «Il reconnait les efforts directs et indirects des Britanniques pour effacer le sentiment de confiance en soi du peuple indien et sa conviction en ses propres capacités intellectuelles. Ces deux derniers siècles, les colonialistes et les dirigeants qui leur ont été inféodés n’ont pas cessé de distiller ce sentiment d’incapacité et ce ne fut que la Révolution islamique qui y a mis un terme».

Le Leader a averti «qu’une partie importante de la guerre douce, qui est et a toujours été menée par les colonialistes, consiste à rendre une nation (soit notre nation ou toute autre nation talentueuse) ignorante et indifférente envers ses talents ou de la pousser à nier ses talents».

«Lorsqu’une nation est dans un état d’ignorance par rapport à ses propres capacités, il devient facile pour les colonialistes de piller les ressources de cette nation, car l’ignorance et le pillage vont de pair», a ajouté sayed Khamenei.

Et de souligner: «Dans le Coran, Dieu avertit que l’ennemi veut vous faire ignorer vos armes et vos biens afin de vous attaquer facilement. Il est important aujourd’hui de le savoir étant donné les pressions et le battage médiatique contre l’Iran aux sujets de moyens de défense de la République islamique d’Iran».

Sayed Khamenei a ensuite salué le niveau élevé d’intelligence et de génie des Iraniens: «En ce qui concerne le talent sous ses différents aspects, notre pays se situe au-dessus de la moyenne mondiale, et un fait avéré et cela signifie que notre pays (ou plutôt notre nation) est potentiellement un génie».

«Le génie est une bénédiction divine. Ce qui fait un génie, outre le talent mental, c’est d’être reconnaissant pour cette bénédiction», a-t-il indiqué.

L’imam Khamenei a déclaré que les responsables ont le devoir à remplir vis-à-vis de la communauté d’élite scientifique du pays, et que la jeune élite devrait également se sentir responsable envers les intérêts de la patrie, en surmontant les obstacles qui se dressent devant le processus du développement et du progrès de l’Iran.

Le Leader de la Révolution islamique a en outre salué les progrès réalisés dans différents secteurs scientifiques: «Aujourd’hui, d’importants projets scientifiques sont mis en œuvre dans le pays grâce à la créativité et des innovations de notre jeune élite scientifique».

Il a exhorté l’élite scientifique à prêter attention à l’avenir du pays, la rappelant ses remarques d’il y a quelques années sur la nécessité pour l’Iran de devenir un pionnier des sciences et des technologies au niveau mondial.

«Nous devons agir de manière à ce que dans un avenir relativement proche, l’Iran devienne une référence de sciences et de technologies dans le monde et que les élites d’autres nations ressentent la nécessité d’apprendre le persan pour avoir accès aux dernières découvertes scientifiques», a-t-il ajouté.

Dans une autre partie de son discours, sayed Khamenei a qualifié l’intelligence artificielle de question importante en estimant que la jeune élite aura la capacité de placer le pays parmi les dix premiers pays du monde dans ce domaine.

Comments

//