noscript

Please Wait...

Bangladesh: une fusillade fait sept morts dans un camp de réfugiés rohingyas

Bangladesh: une fusillade fait sept morts dans un camp de réfugiés rohingyas
folder_openAsie access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Des assaillants ont tué vendredi au moins sept personnes dans une attaque visant un séminaire islamique d'un camp de réfugiés rohingyas au Bangladesh, à la frontière avec la Birmanie, a annoncé la police.

Certaines victimes ont été tuées par des tirs, d'autres ont été poignardées, a raconté à l'AFP un chef de la police régionale.

Ces meurtres interviennent alors que les tensions montent après le meurtre d'un chef rohingya dans un camp, il y a trois semaines.

Assassinat d'un chef rohingya

Mohib Ullah, assassiné le 29 septembre dans un camp de réfugiés au Bangladesh, avait reçu des menaces de mort qui émanaient du groupe extrémiste Arakan Rohingya Salvation Army (ARSA), selon son frère cadet Habib Ullah, qui avait souligné qu’au moins huit membres de ce groupe avaient pris part au meurtre.

Mohib Ullah avait créé l’Arakan Rohingya Society for Peace and Human Rights (ARSPH), un groupe communautaire de défense des droits qui a documenté les atrocités commises contre les Rohingyas par les militaires birmans lors de la répression d’août 2017.

Ancien instituteur, il s’était fait connaître à l’occasion d’un grand rassemblement appelé par l’ARSPH en 2019 pour le deuxième anniversaire de la répression, auquel environ 200’000 Rohingyas avaient participé.

Son assassinat a provoqué une vague d’indignation dans la région mais également à l’international.

Comments

//