noscript

Please Wait...

Iran: le système anti-aérien peut protéger les sites sensibles, assure un général

Iran: le système anti-aérien peut protéger les sites sensibles, assure un général
folder_openIran access_time depuis 13 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

La défense antimissile d'Iran est capable de protéger les installations sensibles du pays, a affirmé mercredi un haut responsable militaire à l'occasion de manœuvres au cours desquelles ce système a été utilisé pour contrer une attaque simulée aux missiles.

L'Iran est engagé dans des activités nucléaires sensibles mais a toujours démenti chercher à se doter de l'arme atomique.

«La défense aérienne d'Iran est parfaitement préparée à protéger les installations sensibles et vitales grâce à un système de défense multicouches», a déclaré le général Amir-Qader Rahimzadeh, commandant de la base aérienne de Hazrat Khatam al-Anbiya, à Semnan, dans le désert central de l'Iran, cité par l'agence de presse iranienne Fars.

Durant les manœuvres à Semnan commencées mardi et simulant une attaque aux missiles de croisière contre des installations sensibles, le système de défense anti-aérien «Majid» de l'armée iranienne et celui de «Dezful» des Gardiens de la Révolution islamique, ont été actionnés pour détruire les projectiles.

«Une défense solide et multicouches contre les attaques de missiles de croisière était l'un des objectifs de l'exercice de défense qui a été réalisé avec succès», a ajouté le général Rahimzadeh.

Selon le chef de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution, le général Amirali Hajizadeh, ces systèmes de défense anti-aérienne sont désormais «déployés dans tout le pays».

«Nous n'avions pas cette capacité il y a 15 ans, nous dépendions d'équipements étrangers pour les radars et les systèmes de missiles sol-air», a-t-il affirmé.

Le général Hajizadeh a ajouté que «les radars "Qods" étaient capables de détecter les avions furtifs».

Les opérations de défense aérienne conjointe ont combiné le déploiement de missiles iraniens, de radars, de systèmes de collecte d'informations, de guerre électronique et de surveillance visuelle, selon l'agence officielle iranienne Irna.

Comments

//