noscript

Please Wait...

L’opération du martyr Salah Ghandour (25-4-1995)

L’opération du martyr Salah Ghandour (25-4-1995)
folder_openLes opérations martyres access_time depuis 10 années
starAJOUTER AUX FAVORIS

La Résistance Islamique a de nouveau attaqué le front de l'ennemi, et a pénétré au cœur de l'existence exécrable de l'occupation, bombardant l'un des plus importants sièges des services de renseignements à Bint Jbeil, au passage de deux convois militaires.

Un martyr dévoué et fidèle à l'Imam Hussein (S) s'est fait exploser alors qu'il conduisit sa voiture piégée.
Cette opération a secoué l'entité de l'occupation, et a porté un coup dur à sa présence militaire dans une partie de notre terre occupée, rappelant ainsi la longue liste des martyrs ayant commencé par le martyr Ahmad Kassir.

A la suite de cette opération héroïque, la Résistance Islamique a publié le communiqué suivant:
"Un combattant husseinite de la Résistance Islamique, l'un des fils de Mohammed et d'Ali, a poursuivi sur la voie de son prédécesseur Ahmad Kassir, offrant son sang béni et son corps pur à ses frères héros de l'Intifada du Hamas et du Djihad Islamique, les deux martyrs Khaled Al Khatib(Djihad) et Imad Mahmoud Abou Ammouna(Hamas) auteurs des opérations de "Netzarim" et de "Kfardarome".

Il a offert son sang aussi à tous les martyrs opprimés qui ont été bombardés dans un immeuble au quartier de Cheikh Radwan à Gaza le 2/4/1995.

Cette opération vient en réponse à toutes les exactions criminelles de l'ennemi, comme l'assassinat du grand combattant, le martyr Abou Ali Rida Yassine. Ce martyr pieux a fait preuve par son acte que le martyre est le secret de la victoire. C'est la technique divine contre la technologie du crime, de la barbarie, et de la tyrannie. Il est le point de base de l'autodéfense de l'oumma, de la protection de son existence menacée, et de la création de son avenir auquel elle aspire.

C'était le mardi 25/4/95 vers 14h24m à Bint Jbeil, un combattant de la Résistance Islamique s'est fait exploser, avec aisance et tranquillité, contre le Centre 17 abritant le bâtiment du commandement de la direction des opérations de la division de l'Ouest, le bâtiment de l'administration civile, et le bâtiment de la direction des services de renseignements. Et au moment où deux convois militaires sionistes se sont rencontrés à l'entrée du centre: l'un rentrant de la région frontalière avec la Palestine occupée pour remplacer le deuxième, prêt à partir.

L'explosion a provoqué une destruction partielle du bâtiment de l'administration civile, d'énormes dégâts dans le bâtiment de la division de l'Ouest, et la destruction de cinq véhicules militaires, deux d'entre eux ont été complètement pulvérisés sous l'ampleur de l'explosion.

Les corps gisaient au sol, sur toute l'étendue de l'explosion, dont la détonation a retenti dans d'immenses surfaces de la région occupée et des régions libérées avoisinantes.

"La Résistance Islamique, en annonçant à toute la nation islamique, avec fierté et gloire, le martyre de son combattant Salah Ghandour (Malak), saisit l'occasion pour réitérer son attachement à la voie du martyre et du djihad jusqu'à la libération de tout pouce de notre terre sainte.

"Cet ennemi avide ne subira de nous que les désastres, et ses agents mercenaires seront obligés de faire le choix entre la mort sous les coups des combattants et la soumission et la capitulation devant leurs familles et la société.

Les services de sécurité à Bint Jbeil ont affirmé que l'opération a coïncidé avec l'entrée du convoi de l'armée israélienne au bâtiment qui s'est effondré ensuite sur ses occupants et sur les membres du convoi.
Ils ont expliqué que quatre hélicoptères israéliens ont transporté plus de 10 morts et blessés vers la Palestine occupée.

Des sources hospitalières dans la région ont indiqué que les blessés ont été transportés par hélicoptère à un hôpital israélien. L'un des blessés se trouve dans un état grave.

Une source à Marjeyoune a rapporté que 30 personnes ont été blessées dans l'attaque dont 10 soldats israéliens et 20 Libanais où deux agents de la milice Lahd ont été blessés dans l'opération et dans le bombardement de la même région par quatre missiles de type Katioucha.

Un correspondant militaire israélien a confirmé l'opération, affirmant que neuf des soldats ont été blessés dans l'explosion d'une voiture piégée à Bint Jbeil durant le passage d'un convoi militaire.

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a salué les hommes de la Résistance Islamique, les combattants, et le peuple fier du Sud et de la Békaa de l'Ouest, ainsi que le peuple libanais et palestinien.
Il a appelé les combattants à rester vigilants pour affronter toute attaque probable menée par l'ennemi sioniste surtout que ce dernier souffre d'une défaite majeure après l'opération illustre de notre puissant martyr.

Sayed Hassan Nasrallah a averti l'ennemi que chaque offensive ou attaque menée contre nos gens et notre peuple exposera les colons sionistes au danger.

L'opération de Bint Jbeil avait d'importants effets positifs pour les raisons présentées par le secrétaire général de Hezbollah, Sayed Hassan Nassrallah:

1-La nature de la cible visée. Il s'agit d'un centre militaire historique pour le commandement des forces de l'occupation militaires, pour les services de renseignements, et pour l'administration civile connue sous le nom du Centre 17.
Ce centre renferme toute une histoire criminelle. A partir de ce siège, les réseaux de collaborateurs et d'espions opérant au Liban ont été commandés, toutes les opérations criminelles y ont été commanditées: le meurtre, l'assassinat, la sédition, l'implantation des mines dans les champs et des bombes dans les voitures.
De plus, cette opération a visé un convoi militaire rentrant directement de la Palestine occupée.

2- Le lieu de l'opération, au fond de la région occupée, à proximité de la soi-disant frontière internationale.

3- L'aspect de cette opération qui est une opération martyre.

4- L'ampleur des pertes humaines, matérielles et morales de l'ennemi.

Ainsi Sayed Hassan Nasrallah a montré les significations importantes de cette opération:

1- Cette opération a renforcé la voie de la résistance par le sang et le martyre. C'est le choix unique permettant de récupérer la terre et les lieux Saints de la nation.

2- Elle a démontré le pouvoir militaire et sécuritaire de la résistance qui peut atteindre n'importe quelle cible, bien qu'elle soit très importante ou qu'elle soit située au fond de notre terre occupée.
Ajoutons que cette opération était extrêmement précise et bien accomplie, comme l'ennemi l'a reconnu.

3- Cette opération a raffermi notre droit non seulement à la résistance, mais aussi au recours à toutes les formes et les moyens de combat pour récupérer notre terre.

Jeudi le 11 Novembre 1982, à 7 heures du matin, la ville de Tyr demeurait sous le joug de l'occupation israélienne et ses soldats étaient dispersés partout à la recherche des combattants, et pour capturer les gens, et armer leurs agents.

C'était une ville malheureuse, désespérée où les cloches des églises ont cessé de retentir, les appels à la prière des mosquées ont cessé de s'élever. Même les vagues de la mer ont cessé leurs mouvements!
Les gens disaient que la mer de Tyr est morte, que les fleurs de cette ville se sont fanées, que ses orangers se sont desséchés, et que toute sorte de vie s'était arrêtée.
En cette journée, une gigantesque explosion secoua la ville. Une longue fumée noire a couvert son ciel, poussant les habitants à se demander des raisons.

Le martyr Salah Ghandour, surnommé "l'ange des martyrs de la Résistance Islamique" [Malak], a pu écraser les soldats de l'occupation, en défonçant le plus important centre de renseignements israélien à Bint Jbeil par sa voiture chargée de mines. Plus de trente soldats ont été morts ou blessés.

Les chefs de l'occupation ont été choqués par cette opération, eux qui se croyaient à l'abri des frappes de la Résistance, dans cette région lointaine au fond des territoires occupés.

La biographie du martyr Salah Ghandour

Le martyr Ghandour est né en 1968, à Kfarmilki, un village de Saïda. A cinq ans, il part avec ses parents aux Emirats Arabes Unis. Il y passe plusieurs années pendant lesquelles il achève ses études primaires et intermédiaires. Il aimait la recherche et la lecture.

Au début de l'an 1984, sa famille rentre au Liban au moment où les sionistes occupaient le pays.
Le martyr fréquente les mosquées et participe aux leçons et aux conférences religieuses.
Il s'adhère ensuite aux rangs de la Résistance Islamique, et entame son action de combattant. Salah habite ensuite à Beyrouth, se marie et a trois enfants.

Il se sentait ému à chaque fois qu'on lui annonce que l'un de ses amis est tombé en martyre sur le champ de l'honneur. Il décide alors de quitter Beyrouth pour rejoindre la Résistance au Sud.
Deux mois après, il demande de rejoindre la branche des opérations militaires pour devenir un combattant.
Son vœu fut réalisé vers la fin de l'an 1986. Il fait preuve d'une capacité, d'un courage et d'une compétence inouïs dans les différentes missions dont il était chargé.

S'agissant de sa conduite, tous ceux qui le connaissaient rapportent qu'il était surtout pieux, qui ne laisse échapper aucune obligation et aucune prière. Il lisait souvent le coran et passait des temps à méditer.

L'opération de Bint Jbeil en détails

Ghandour a commencé à préparer pour son opération militaire. A bord de sa voiture bourrée de 50 kg de TNT, il s'est fait exploser contre le centre israélien, provoquant sa destruction, et plusieurs dizaines de soldats sionistes et de collaborateurs ont été morts ou blessés.

• Bilan explicatif de l'opération

Le convoi israélien, cible de l'opération, traversait le passage de Rmeich vers Bint Jbeil, où se situe la direction du commandement civil et le centre des services de renseignements sionistes connu sous le nom du Centre 17. Le convoi regroupait entre 35 à 40 soldats qui devraient être remplacés par d'autres.

• La carte militaire de la l'opération

Après la réussite de l'opération, Sayed Hassan Nasrallah a salué les combattants de la résistance, le peuple fier du Sud et de la Békaa de l'Ouest, et tout le peuple libanais et palestinien.
Il a appelé les combattants « à faire face à toute attaque probable menée par l'ennemi sioniste surtout que ce dernier souffre d'une défaite majeure après l'opération illustre de notre puissant martyr ».
Sayed Hassan Nasrallah a mis en garde l'ennemi que toute attaque contre les combattants ou le peuple exposera les sionistes aux frappes de la résistance.
 
Les dirigeants sionistes: On ne peut guère empêcher les voitures piégées de nous atteindre

L'ennemi lui-même a reconnu que cette opération était extrêmement précise et bien menée.
Les médias sionistes, tout comme les dirigeants militaires, ont tenté de dissimuler l'ampleur des pertes israéliennes, mais en vain. Amnon Lufkin Chahak, le chef d'état-major, a affirmé après la réunion du comité des Affaires étrangères et de la sécurité que "le Hezbollah a multiplié récemment ses opérations par deux, par rapport au mois d'Avril 2005 ».

Le correspondant de la deuxième chaîne à la télévision israélienne a indiqué le jour même de l'opération que "le Hezbollah a changé son style de combat. Il ne tolère plus de recevoir les coups de l'armée « du Liban-Sud », sa réaction maintenant est rapide".

Les médias sionistes ont rapporté que « leurs dirigeants ne peuvent guère empêcher les voitures piégées de frapper les Israéliens".

C'est ainsi que cette opération martyre exceptionnelle du combattant Salah Ghandour a accéléré la déroute de l'armée sioniste, tout comme la libération victorieuse en l'an 2000.


Le testament du martyr

Le martyr « Malak » a dit juste avant son opération militaire héroïque:

« Que Dieu m'accorde le succès pour rencontrer le Maître de martyrs, l'Imam Al Hussein, qui a inculqué à tous les libres comment se venger des oppresseurs.
Inchallah, après ces paroles je le rencontrerai honoré, fier, après avoir vengé pour ma religion et pour tous les martyrs qui m'ont précédé sur cette voie.
Dans un instant, je vengerai tous les opprimés et les pauvres du Mont Amel et de l'Intifada de la Palestine usurpée.
Je vengerai tous les détenus torturés dans la bande occupée et persécutée.
Je suis- si Dieu le veille- l'un des hommes de la Résistance Islamique, cette résistance illustre qui ne craint ni les avions de l'ennemi, ni ses chars, ni toutes les armes en sa possession, ni tout le soutien de la part des pays oppresseurs.
Je donnerai à cet ennemi une nouvelle leçon de Karbala, une leçon qui rendra tous les musulmans fiers, et en contrepartie, elle sera un enfer pour cet ennemi arrogant, déjà humilié par mes frères combattants, surtout les martyrs: Ahmad kassir, Al Horr, Abou Zeinab, Haïtham Dbouk, Cheikh Assaad et tous les martyrs.
Mes frères combattants, soyez sûrs que -si Dieu le veut-nous vaincrons sans doute, puisque nous travaillons pour le compte de Dieu, et qu'on souffre pour Dieu.
Parallèlement, Dieu tient évidemment à sa promesse: Il soutient son serviteur, renforce les croyants et humilie les mécréants.

Le testament du martyr heureux:

Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
{Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certains d'entre eux ont atteint leur fin, et d'autres attendent encore; et ils n'ont varié aucunement dans leur engagement} [Les Coalisés/23]
Mon testament pour mes frères combattants :
Que Dieu bénisse le Prophète et ses descendants.
Et que la paix de Dieu soit sur le défenseur des musulmans Sayed Khamenei [Que Dieu le protège], sur notre chef Sayed Hassan Nasrallah, sur tout le peuple du Hezbollah, et sur mes frères combattants qui enseignent la révolution et le martyre.
Vous connaissez que notre chemin est compliqué et difficile alors ne vous vous lassez pas, et ne vous vous attristez pas. Vous êtes les vainqueurs.
Dieu nous a promis la victoire et l'honneur, et sa promesse est toujours certaine.
Je vous prie de suivre les commandements des martyrs et de ne jamais abandonner ce chemin même si vous seriez déchirés en mille morceaux.
Souvenez-vous toujours des martyrs et des détenus, et combattez les juifs pour les chasser de notre terre et de toute terre usurpée.
Tel est notre propre engagement pour libérer la terre et l'Homme.
{Tu trouveras certainement que les juifs et ceux qui associent à Dieu d'autre divinités sont les ennemis les plus acharnés des croyants...} [La Table Servie/82]
Mes frères, j'ai pris un engagement de rencontrer Dieu et mon Maître l'Imam Al Hussein avec un corps déchiqueté, décapité et mutilé pour avoir un véritable mérite auprès de Dieu, de l'Imam Al Hussein et de ses partisans.
Je vous recommande de craindre Dieu, de régler vos affaires, de suivre le chemin des saints Imams qui est celui du Guide Sayed Khamenei et du cher Sayed Hassan Nasrallah, et de poursuivre sur le chemin du Hezbollah qui est le droit chemin dans cette vie.
Je demande pardon de chacun d'entre vous, surtout de ceux qui ont travaillé avec moi, si je les ai blessés par mes paroles ou mes actes sans me rendre compte.
Vous êtes si cher à mon cœur.
Vous représentez le flambeau qui éclaire mon chemin. Que Dieu vous offre le bonheur et le martyre.
                                                                                                                                                     Votre pauvre frère.

Son testament pour sa famille

Cher père,
Que la paix soit sur vous.
Je suis désolé pour ne pas vous avoir informé de mon dernier travail.
Je vous demande pardon pour chaque action ou conduite qui vous a offensé.
Vous connaissez bien que j'ai choisi librement ce chemin, le chemin de mon Maître l'Imam Al Hussein et des martyrs; je vous prie de me pardonner.
Et je souhaite que vous continuiez sur ce chemin, qui est celui du Prophète, de l'Imam Ali et de tous les saints Imams.
Pardonnez-moi mon absence.
Et je souhaite que vous soyez fier à l'annonce de la nouvelle de mon martyre, et que vous soyez patient surtout si vous vous rappelez de l'histoire tragique de l'Imam Al Hussein, le maître des martyrs, et de sa famille.
Je vous recommande de ne m'oublier jamais dans vos prières.
Je vous prie de n'oublier guère le Khum (le cinquième) et le pèlerinage; je veux vous rencontrer à côté de moi le Jour de la Résurrection.
Ton fils pieux


A sa mère
Chère tendre et patiente mère,
Vous avez beaucoup souffert avec nous, et vous avez été la meilleure mère et amie. Vous êtes patiente et fidèle.
Nous avons parlé longtemps de la tragédie de l'Imam Al Hussein, et de Notre Dame Zeinab: son histoire, sa souffrance et sa puissance dans le palais de Yazid (Que Dieu le maudisse). Elle fut un exemple pour toutes les femmes du monde.
Je vous prie de patienter, et je prie pour que tu sois auprès de la Sainte Zahraa le jour de la Résurrection.
Je vous en prie de ne pas vous attrister et de ne porter pas le noir, mais de fêter ce jour qui est un jour de gaité et d'honneur, non pas un jour de deuil et de malheur.
Je vous demande le pardon pour chaque action ou négligence qui vous a offensées car je ne supporte jamais ton mécontentement.
Je vous prie maman de s'attacher à ce chemin qui est le chemin du Prophète et de ses descendants.

                                                                                                                                                           Ton fils pieux Salah
Chère pure et patiente épouse :
Vous avez beaucoup patienté et enduré de souffrances et de difficultés avec moi, je vous prie de ne jamais vous attrister parce que vous connaissez bien ma destination; c'est mon chemin souhaitable.
Je vous laisse mes enfants sous ta protection, ayez soin d'eux !
Je sais bien que cette responsabilité est difficile et pénible; que Dieu vous aide!
N'oubliez pas d'élever mes petits enfants sur l'amour du chemin du Prophète et de ses descendants, tout comme leur père qui a consacré sa vie à Dieu pour renforcer la nation du Hezbollah sous la direction et l'autorité du cher Sayed Ali Khamenei (Que Dieu le protège.)

Source : French.alahednews


 

Comments

//