noscript

Please Wait...

Sayed Nasrallah: Le premier navire est arrivé au port de Banias, les dérivés du pétrole seront livrés à toutes les catégories au Liban

Sayed Nasrallah: Le premier navire est arrivé au port de Banias, les dérivés du pétrole seront livrés à toutes les catégories au Liban
folder_openRésumés des discours access_time depuis 4 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a déclaré lundi que le Hezbollah livrera les dérivés du pétrole à toutes les catégories au Liban.

Abordant les derniers développements au Liban et en Palestine occupée, sayed Hassan Nasrallah a prononcé dimanche un discours dont voici les idées principales :

Au début du discours, sayed Nasrallah a salué la formation du gouvernement au Liban et remercié tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cet exploit. Il a en outre remercié le Premier ministre par intérim, Hassan Diab, pour sa patience et son patriotisme.

Sayed Nasrallah a souligné que les priorités du gouvernement actuel doivent être de sauver le pays de l'effondrement, des réformes et le gagne-pain du peuple. «Nous appelons à la finalisation de la déclaration ministérielle dans les plus brefs délais afin de regagner la confiance et faire sortir le pays de ses crises. Nous soutenons les préparatifs aux élections municipales et nous appelons et insistons à les tenir à temps.»

Concernant le navire qui transporte des dérivés du pétrole de l’Iran au Liban, sayed Nasrallah a déclaré : Nous avions deux choix sur la destination du premier navire: le Liban ou la Syrie. Pour ne pas gêner certaines parties au Liban, nous avons décidé d’envoyer le navire en Syrie qui a accepté de l'accueillir et facilité les déplacements dans le port de Banias pour le stockage et le transport jusqu'aux frontières et sécurisé les réservoirs de transport.

Sayed Nasrallah a dévoilé que le premier navire est arrivé au port de Banias dans la nuit de dimanche à lundi, le déchargement de sa cargaison se terminera aujourd’hui. Le transport des dérivés du pétrole vers la Békaa débutera jeudi prochain où ils seront stockés dans des réservoirs.

Certaines parties ont misé sur le fait que la promesse d’envoyer ces navires soit des propos médiatiques, ces paris se sont dissipés. Les paris sur le ciblage de ces navires par «Israël», mettant en doute la réalisation de cette promesse se sont également dissipés, les Israéliens se retrouvaient face un dilemme, l’équation de la dissuasion a protégé et permis l’arrivée du premier navire. Le pari sur les Etats-Unis pour faire empêcher l’arrivée des navires via les menaces et les pressions a échoué, a affirmé le secrétaire général du Hezbollah.

Le second navire arrivera au port de Banias dans quelques jours. Les procédures administratives pour l’accostage du troisième navire iranien qui transportera le fuel sont achevées. Le quatrième navire qui sera envoyé plus tard transportera le diesel vue l’arrivée de l‘hiver, a souligné sayed Nasrallah.

Et de réitérer : Notre but n’est pas lucratif, nous visons via ces navires à aider à soulager les souffrances des gens. Les dérivés du pétrole seront livrés à toutes les catégories au Liban.

Nous avons mis en place un mécanisme spécifique pour la livraison des dérivés, notre objectif n'est pas la concurrence. Nous ferons des dons de diesel pendant un mois aux hôpitaux gouvernementaux, aux orphelinats, aux maisons de retraite et aux centres d’accueil pour les enfants ayant des besoins spécifiques. Les institutions de l'eau, les municipalités pauvres, la croix rouge et la Défense civile libanais recevront également ces dons, a indiqué sayed Nasrallah, ajoutant que la seconde catégorie comprend les hôpitaux privés, les fabricants de sérum, les boulangeries, les supermarchés, les usines des aliments et des équipements et machines agricoles, à qui le diesel sera vendu à moindre prix.    

La distribution sera principalement accordée à la société Al-Amana qui est sanctionnée par Washington, nous traiterons avec d'autres plus tard. Les quantités seront distribuées par lots pour étendre davantage le bénéfice, ce qui nous importe est que les dérivés parviennent aux parties qui les méritent et non au marché noir. Nous vendrons les dérivés en devise locale, nous ne coûterons rien au trésor de l’Etat, nous cherchons à briser le marché noir et la cupidité des monopoles, a affirmé sayed Nasrallah qui a appelé l'armée libanaise à être le garant de l'arrivée des matériels subventionnés à la population.              

Et d’ajouter: Nous aurions pu amener un convoi de navires simultanés avec une couverture médiatique, mais nous ne l'avons pas fait car nous ne voulions provoquer personne, alors nous avons accompli l'affaire avec un minimum de couverture médiatique.

Le secrétaire général du Hezbollah a salué la visite de la délégation officielle libanaise en Syrie remarquant que ce pays a agi avec positivité malgré la délicatesse du dossier.

Il est à craindre que la carte de financement n'ouvre une nouvelle porte au pillage, au vol, à la corruption et à la politisation, a averti sayed Nasrallah, appelant les Libanais à respecter la loi relative à la carte d'approvisionnement sans aucune fraude.

Comments

//