noscript

Please Wait...

Le Hezbollah sur l’embuscade de Khaldé: Nous appelons l’armée et les forces de sécurité à arrêter les meurtriers criminels

Le Hezbollah sur l’embuscade de Khaldé: Nous appelons  l’armée et les forces de sécurité à arrêter les meurtriers criminels
folder_openCommuniqués de presse access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Le Hezbollah a publié dimanche le communiqué suivant :

Lors des obsèques du martyr opprimé Ali Chebli, le cortège funèbre qui se dirigeait vers son village natal Kawnin a été la cible d’une embuscade et des tirs nourris dans la région de khaldé où se situe le domicile de la famille, faisant deux martyrs et plusieurs blessés parmi les participants aux funérailles.

Tout en examinant ce sujet avec précision, la direction du Hezbollah appelle l’armée et les forces de sécurité à intervenir pour instaurer l’ordre et à agir rapidement pour arrêter et détenir les meurtriers criminels afin de les poursuivre en justice.

Samedi soir, Ali Chebli a été tué de sang-froid lors d’une cérémonie de mariage dans un centre balnéaire à Jiyeh.

Son assassin est un membre d’une tribu de nomades arabes, couramment appelés les «Tribus de Khaldé» depuis qu’ils ont été naturalisés par l’ex-Premier ministre Rafic Hariri, dans les années 90 du siècle dernier.

Dans un communiqué publié après l’assassinat, ces derniers décrivent le meurtre comme étant une vendetta à la mort l’an dernier d’un jeune garçon, de la famille Ghosn, appartenant à leur tribu, imputé à la victime de samedi.

L’an dernier, ce jeune garçon de 15-16 ans faisait partie d’un groupe de jeunes hommes armés qui avaient attaqué le centre commercial d’Ali Chebli à Khaldé, pour avoir arboré une banderole d’Achoura sur sa vitrine. Il a succombé dans des échanges de tirs. La responsabilité d’Ali Chebli n’a pas été confirmée dans l’enquête qui s’en est suivie. Depuis, les provocations perpétrées par certains éléments des tribus de Khaldé ne connaissent pas de répit.

Après les violences de dimanche, l’armée s’est déployée en masse et «envoyé des renforts» dans le secteur de Khaldé. Elle a prévenu dans un communiqué qu’elle «ouvrirait le feu sur toute personne armée sur les routes de Khaldé et sur quiconque tire de n’importe où ailleurs».

 

 

Comments

//