noscript

Please Wait...

Assad prête serment: la cause palestinienne est la plus proche à nous parmi les questions régionales

Assad prête serment: la cause palestinienne est la plus proche à nous parmi les questions régionales
folder_openSyrie access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

La Syrie n’est pas isolée des problèmes qui l’entourent et la plus proche à nous parmi les questions régionales est la cause palestinienne, a déclaré le président de la République arabe syrienne, Bachar al-Assad, lors de la cérémonie de la prestation du serment constitutionnel.

Le président syrien, Bachar Al-Assad, a prêté serment samedi pour un quatrième septennat lors d'une cérémonie au palais présidentiel à Damas, après avoir remporté le scrutin du 26 mai avec 95,1% des voix.

Vous avez démontré par votre conscience et votre appartenance nationale que les peuples ne perdent pas leur détermination à défendre leurs droits, peu importe les complots des colonisateurs, a déclaré le président Assad s’adressant au peuple syrien. «Ils voulaient le chaos qui brûlerait notre patrie. Avec votre unité nationale, vous avez saboté les projets qui visaient la patrie», a-t-il ajouté.

Et de poursuivre: Le pari des ennemis était sur notre peur du terrorisme et de transformer le citoyen syrien en un mercenaire qui vendrait son pays. La conscience du peuple est notre bastion et notre norme, par lesquels nous mesurons notre capacité et notre force à surmonter les efforts et distinguer entre révolution et terrorisme.

«A ceux qui ont été trompés et ont parié sur la chute et l'effondrement de l'État, je réitère mon appel de retourner à la patrie car les enjeux sont tombés et la patrie subsiste», a lancé le président syrien.

«Nous perdons en croyant que la dissociation est une politique et qu'elle nous protège des troubles qui nous entourent, ou si nous croyons que les problèmes qui nous entourent sont isolés de notre cause. Nous gagnons quand nous comprenons en profondeur que la plus proche à nous parmi les questions régionales est la cause palestinienne», a affirmé Bachar el Assad.

Et de conclure: «Nous n’abandonnerons jamais la question de la libération de ce qui reste de notre Terre... Sa libération des terroristes et de leurs sponsors turcs et américains».

 

Comments

//