noscript

Please Wait...

Beyrouth2021

Bahreïn rejette l’appel d’experts mandatés par l’ONU à libérer deux condamnés à mort

Bahreïn rejette l’appel d’experts mandatés par l’ONU à libérer deux condamnés à mort
folder_openBahreïn access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Bahreïn a rejeté dimanche un rapport d'experts des droits humains mandatés par l'ONU appelant à la libération de deux hommes condamnés à mort, après des aveux obtenus sous la torture selon des informations reçues par ce Groupe de travail sur la détention arbitraire.

En juillet 2020, la plus haute cour de justice de Bahreïn avait confirmé les peines de mort à l'encontre de Mohamed Ramadhan et Hussain Moosa pour, selon elle, «le meurtre d'un policier dans une attaque à la bombe en 2014».

Dans leur rapport publié jeudi, les experts mandatés par l'ONU indiquent avoir reçu des informations selon lesquelles «MM. Ramadhan et Moosa auraient été torturés pendant leurs interrogatoires et forcés de signer des aveux». Ils appellent à leur libération «immédiate».

L'ONG de défense des droits humains Amnesty International avait aussi affirmé que leurs aveux avaient été «obtenus sous la torture».

Le soulèvement populaire à Bahreïn au moment du Printemps arabe en 2011 a été massivement réprimé par les autorités. Un grand nombre de citoyens ont été détenus, dont plusieurs ont été déchus de leur nationalité et certains ont été exécutés.

Comments

//