noscript

Please Wait...

«Israël» désireux d’établir des liens avec les nations musulmanes d’Asie du Sud-Est

«Israël» désireux d’établir des liens avec les nations musulmanes d’Asie du Sud-Est
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 5 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

«Israël» est prêt à travailler à l'établissement de liens avec les pays à majorité musulmane d'Asie du Sud-Est, a déclaré jeudi son ambassadeur à Singapour, malgré leur condamnation en mai de la guerre israélienne contre Gaza.

Les trois États à majorité musulmane de la région - l'Indonésie, la Malaisie et Brunei - ont vivement fustigé l’agression israélienne de 11 jours contre l’enclave palestinienne.

L'Indonésie, la Malaisie et Brunei ont exhorté les Nations Unies à intervenir et à «arrêter les atrocités perpétrées contre le peuple palestinien».

Les trois pays n'ont pas de liens formels avec l’entité sioniste et ont appelé à plusieurs reprises à «la fin de l'occupation par Israël des territoires palestiniens et à une solution à deux États basée sur les frontières avant la guerre du Moyen-Orient de 1967».

Sagi Karni, ambassadeur d'«Israël» à Singapour, a estimé que les critiques des dirigeants des trois nations n'étaient «pas honnêtes» et ignoraient «la vraie nature du conflit», qui, selon lui, était entre «Israël» et le Hamas et non le peuple palestinien, a-t-il déclaré à Reuters dans une interview vidéo.

Karni a déclaré qu'«Israël» a reconnu qu'il y avait eu des victimes civiles pendant les 11 jours d'hostilités, mais que «la seule façon d'avoir une influence significative» sur ce qui se passe au Moyen-Orient était d'établir des relations avec «Israël», selon lui.

«Nous sommes prêts à parler, nous sommes prêts à nous rencontrer, et la porte est ouverte en ce qui nous concerne. Je ne pense pas qu'il soit si difficile de nous trouver», a-t-il dit.

A l'instar de Singapour, «Israël» dispose d'ambassades au Vietnam, en Thaïlande, aux Philippines et au Myanmar.

Quatre États arabes - les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc - ont convenu l'année dernière de normaliser leurs relations avec «Israël» dans le cadre d'accords négociés par les États-Unis.

Comments

//