noscript

Please Wait...

Beyrouth2021

Yémen: des sociétés d’espionnage US et israéliennes en coopération avec la coalition saoudo-émiratie

Yémen: des sociétés d’espionnage US et israéliennes en coopération avec la coalition saoudo-émiratie
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Le magazine français «Intelligence Online» a fait état de la coopération en matière de renseignement de deux sociétés américaines avec la coalition saoudienne au Yémen.

Le rapport indique que la société américaine Five Domains avec l’aide d’anciens membres de la CIA et de la National Security Agency (NSA), ont signé un accord avec le gouvernement saoudien pour collecter et analyser des données du renseignement militaire au Yémen. Cet accord est l’un des accords stratégiques du gouvernement saoudien conclus avec les États-Unis.

Five Domains s’est associé à l’AITC depuis qu’il a remporté une offre de vente d’équipements stratégiques à l’Arabie saoudite en décembre dernier, et les deux sociétés ont aidé à collecter et à décrire des données militaires importantes pour aider les services de renseignement saoudiens.

Les deux sociétés travaillent ensemble pour aider l’agence de renseignement saoudienne à analyser et à interpréter d’importantes données militaires collectées à partir d’images aériennes et satellitaires ou d’individus.

Selon la publication «Intelligence Online», la plupart de ces agents avaient déjà opéré en Afghanistan et en Irak, et certains, comme Michael Kirby, ont travaillé dans le domaine du renseignement technique et maritime.

Selon des sources sur le terrain au Yémen, la réduction de la coopération a eu un impact significatif sur des frappes aériennes sans succès de la coalition saoudienne dans la province de Maarib (nord).

Entre-temps, le porte-parole des forces armées yéménites, le général de brigade Yahya Sarii, a déclaré que les forces des Comités populaires d’Ansarullah avaient arrêté un espion du «Mossad».

«Nous allons dénoncer bientôt l’ingérence de l’entité sioniste dans les affaires intérieures du Yémen», a déclaré mercredi 9 juin M. Sarii sur son compte Twitter.

Ansarullah avait précédemment fait état de la coopération de l’entité sioniste avec l’Arabie saoudite, ainsi que les Émirats arabes unis, pour attaquer le Yémen.

L’été dernier, il a été rapporté que les Émirats arabes unis et l’entité sioniste s’étaient mis d’accord pour établir des bases d’espionnage au Yémen.

Selon les rapports, l’une des bases est censée être construite sur l’île de Socotra, la plus grande île de l’archipel yéménite. L’île est située dans une zone stratégique surplombant le détroit de Bab al-Mandab.

Le but de la construction de cette base d’espionnage est de recueillir des informations de tout le Golfe, ainsi que du détroit de Bab al-Mandab, des zones situées dans le sud du Yémen, ainsi que de la région du golfe d’Aden et de la Corne de l’Afrique.

En 2016, l’entité sioniste a commencé la construction de la plus grande base d’espionnage de la mer Rouge située dans les montagnes en Érythrée, dans une zone stratégique surplombant Bab al-Mandab, et travaille maintenant avec les Émirats arabes unis pour fournir tout le soutien nécessaire à la construction de cette base d’espionnage.

Comments

//