noscript

Please Wait...

corona

Sahara occidental: les indépendantistes réclament un siège à l’ONU

Sahara occidental: les indépendantistes réclament un siège à l’ONU
folder_openAfrique access_time depuis 8 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le ministre des Affaires étrangères du Sahara occidental, Mohamed Salem Ould Salek, a demandé lundi un siège à l’ONU pour le territoire contesté et a accusé la France et l’Espagne d’entraver un référendum sur l’autodétermination.

Le statut du Sahara occidental, que les Nations Unies qualifient de «territoire non autonome», oppose depuis des décennies le Maroc au Front Polisario indépendantiste.

«L’Etat sahraoui revendique son siège à l’ONU», a déclaré Ould Salek, au nom de la république déclarée par le Polisario en 1976.

La république, en tant que membre fondateur de l’Union africaine, « réclame sa juste place » parmi les nations du monde, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Alger, alliée du Polisario.

Ould Salek a protesté contre ce qu’il a appelé le «soutien aveugle» de la France au Maroc pour bloquer un référendum sur la terre, une vaste étendue désertique de 266 000 kilomètres carrés (100 000 milles carrés).

Quant à l’Espagne, il a accusé l’ancienne puissance coloniale de «trahison» et de «refus d’assumer ses responsabilités (historiques)» envers le peuple sahraoui.

Le Maroc revendique l’ensemble du territoire et contrôle 80%, avec une énorme berme de sable et des soldats de la paix de l’ONU séparant une enclave contrôlée par le Polisario à l’est.

Les soldats de la paix ont pour mandat d’organiser un référendum sur l’autodétermination qui a été interrompu depuis longtemps.

En novembre, le Polisario a annoncé qu’il considérait un cessez-le-feu de 1991 comme nul et non avenu, après que le Maroc a envoyé des troupes dans une zone tampon patrouillée par l’ONU pour rouvrir une route clé.

Comments

//