noscript

Please Wait...

Ramadan2021

Irak: deux roquettes visent une base abritant des soldats américains

Irak: deux roquettes visent une base abritant des soldats américains
folder_openMoyen Orient access_time depuis 12 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Deux roquettes se sont abattues dimanche 4 avril près de la base aérienne de Balad, abritant des soldats américains au nord de Bagdad, trois jours avant la reprise du «dialogue stratégique» avec la nouvelle administration américaine. Les tirs de ces roquettes n'ont fait ni victimes ni dégâts, a indiqué une source de sécurité à l'AFP. Ils n'ont pas été revendiqués mais Washington accuse régulièrement les groupes armés irakiens pro-Iran de viser ses troupes et ses diplomates.

C'est la quatorzième attaque, dont six à la roquette, visant les troupes américaines, l'ambassade des États-Unis ou des convois irakiens de soutien logistique aux troupes étrangères depuis que Joe Biden est arrivé à la Maison Blanche en janvier.

Au cours de ces attaques --précédées par des dizaines d'autres sous l'administration de Donald Trump-- deux Américains ont été tués, ainsi qu'un civil irakien. Un autre Irakien, travaillant pour une entreprise de maintenance des avions américains F-16 de l'armée irakienne, a été blessé lors de ces tirs de roquettes.

Mercredi 7 avril, la nouvelle administration américaine va entamer un «dialogue stratégique» par visioconférence avec le gouvernement irakien de Moustafa al-Kazimi.

Comme un coup de pouce avant le début des discussions, Washington a déjà accordé il y a quelques jours un nouveau répit à Bagdad: quatre nouveaux mois d'exemption des sanctions visant les entités commerçant avec l'Iran, pour permettre à l'Irak d'aborder l'été --l'un des plus chauds au monde-- avec assez d'électricité pour fournir les foyers en climatisation et autres équipements.

Fin février, les États-Unis ont ainsi mené un raid contre des combattants de la résistance irakienne en Syrie.

Comments

//