noscript

Please Wait...

Ramadan2021

Un ex-commandant de «Tsahal» alarmé par le partage d’informations inclus dans le méga deal Iran-Chine

Un ex-commandant de «Tsahal» alarmé par le partage d’informations inclus dans le méga deal Iran-Chine
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_time depuis 18 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Amos Yadlin, l’ancien chef de la direction du renseignement militaire de l’armée israélienne, se dit «très préoccupé» par une clause du pacte de coopération stratégique de 25 ans signé par l’Iran et la Chine qui comprend entre autre un engagement en faveur d’une coopération militaire et de partage de renseignements conjoints.

«La Chine s’oppose à une bombe nucléaire iranienne, mais d’un autre côté, cela n’aide pas à arrêter l’Iran. L’Iran a besoin du soutien politique de la Chine pour empêcher les États-Unis de faire pression sur lui», a affirmé Yadlin, actuel directeur de «l’International Institute for Strategic Studies» (IISS).

«Les Chinois comprennent que l’administration Biden n’est pas l’administration Trump et qu’ils peuvent être beaucoup plus agressifs», a-t-il estimé.

Les commentaires de l’ex-commandant de «Tsahal» interviennent après que la Chine et l’Iran ont signé samedi le Partenariat stratégique global, un accord stratégique de 25 ans entre les deux pays.

Le New York Times a rapporté que la Chine, est le premier partenaire commercial de la République islamique d’Iran, investirait quelque 400 milliards de dollars en Iran en échange de pétrole dans le cadre de l’accord.

Le pacte pourrait saper l’influence des États-Unis sur l’Iran avant les négociations attendues et diminuer l’influence américaine au Moyen-Orient.

Comments

//