noscript

Please Wait...

corona

Ansarullah a attaqué le hangar d’avions militaires de l’aéroport d’Abha avec précision

Ansarullah a attaqué le hangar d’avions militaires de l’aéroport d’Abha avec précision
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Le mouvement Ansarullah du Yémen a déclaré avoir attaqué mardi l'aéroport d'Abha, dans le sud-ouest de l'Arabie saoudite, à l'aide d'un drone chargé de bombes.

«L'attaque a frappé le hangar d'avions militaires avec précision», a indiqué le porte-parole militaire Yahya Sarea dans un communiqué.

Ces dernières semaines, les combattants d’Ansarullah ont multiplié les attaques contre le royaume saoudien et intensifié le combat contre les forces gouvernementales dans la province pétrolière de Marib, dans le nord du Yémen.

Ansarullah a revendiqué dimanche les tirs contre l’Arabie saoudite voisine et menacé ce pays de nouvelles ripostes à son offensive, «L’opération a été menée avec un missile balistique et 15 drones», a affirmé le porte-parole d’Ansarullah, Yahya Sarea, cité par la chaîne Al-Massirah à Sanaa. Elle a «visé des zones sensibles de la capitale Ryad ennemie» et «des cibles militaires à Abha et dans la ville garnison de Khamis Mushait» (sud).

«Nos opérations continueront tant que l’agression et le siège de notre pays continueront», a averti le porte-parole, en prévenant les habitants de la région sud du royaume, frontalière du Yémen, de s’éloigner «de tout site ou aéroport militaires».

A Maarib où 85% des territoires sont déjà sous contrôle d'Ansarullah et où désormais les drones yéménites répondent aux raids aériens de la «coalition», la Résistance semble vouloir donner du temps au temps, puisque la dynamique de la libération est déjà déclenchée, les tribus alliées de Riyad faisant défection les uns après les autres.

Les combattants d'Ansarullah se trouvent d'ailleurs à quelques 35 kilomètres des frontières de cette province et ils contrôlent déjà à moitié la route stratégique Al Baqa -Al Hazam qui donne directement sur Jizan.

Ansarullah vient de lancer une sévère mise en garde à l'Arabie saoudite et à ses alliés américains et britanniques, avertissant que «tout raid visant le méga champ pétrolier maaribien de Safer -que la coalition pourrait bombarder avant de se rendre, suivant cette logique trop US/OTAN qu'est la politique de la terre brûlée- reviendrait automatiquement à provoquer des frappes au missile contre les sites d'Aramco.

«Les insallations pétrolières de Safer sont notre ligne rouge. Si les chasseurs saoudiens, émiratis ou occidentaux les prennent pour cible, et bien ce sera Aramco qui va en payer le prix et on sait à quel point», affirme le journal Al Akhbar citant les sources proches d'Ansarullah.

Des raids contre les camps des déplacés

Une source locale a indiqué à l’agence yéménite Saba que les avions de guerre de la coalition d'agression ont lancé six raids contre les camps des déplacés à Wadi Danah, qui ont endommagé les camps d'Al-Hayal et d'Al-Swabin, au nord de barrage de Marib, et la mort d'un certain nombre de bétail et de vaches.

La source a dénoncé le ciblage par l'agression des camps de déplacés et de civils et la poursuite de la destruction de biens civils contre le peuple yéménite il y a six ans à la lumière d'un silence international.

Comments

//