noscript

Please Wait...

corona

Avions F-35: la Turquie mise sur le lobbying pour convaincre Biden

Avions F-35: la Turquie mise sur le lobbying pour convaincre Biden
folder_openAsie access_time depuis 9 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

La Turquie a fait appel aux services d'un cabinet de conseil de renom à Washington pour tenter de réintégrer le programme de construction d'avions furtifs F-35 dont elle a été suspendue, a rapporté vendredi Anadolu.

Selon l'agence de presse étatique, l'agence gouvernementale turque chargée des achats d'équipements militaires, la SSB, a signé un contrat avec la firme Arnold&Porter Kaye Scholer, qui a pignon sur rue à Washington.

Selon d'autres médias, Ankara doit verser plus de 700.000 euros à cette firme pour des activités de lobbying dans les six prochains mois.

En 2019, les Etats-Unis ont écarté la Turquie du programme de développement de F-35 après l'acquisition par Ankara du système de défense anti-aérien russe S-400. Certains composants de l'avion étaient produits dans ce pays avant son exclusion.

Washington juge que l'achat de ces systèmes de défense russes par Ankara met en danger les secrets technologiques du F-35.

L'an dernier, les Etats-Unis ont en outre interdit l'attribution de tout nouveau permis d'exportation d'armes à la SSB, après qu'Ankara eut testé les S-400.

La Turquie a protesté à plusieurs reprises contre ces décisions, reprochant en outre aux Etats-Unis de n'avoir pas livré les plus de 100 appareils F-35 qu'elle a commandés et qu'elle affirme avoir partiellement payés.

Le mois dernier, le président turc Recep Tayyip Erdogan a émis l'espoir de parvenir à un compromis avec l'administration américaine de Joe Biden, permettant la réintégration d'Ankara au sein du programme.

Comments

//