noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

Tunisie: le président Kais veut un «dialogue national» pour sortir de la crise

Tunisie: le président Kais veut un «dialogue national» pour sortir de la crise
folder_openAfrique access_time depuis 16 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le président tunisien Kais Saied est en faveur d'un dialogue national, comme l'a proposé la centrale syndicale l'UGTT, afin de trouver des solutions à la situation difficile dans le pays, a annoncé mercredi la présidence.

Début décembre, l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) avait présenté à M. Saied une initiative pour l'organisation d'un dialogue national réunissant toutes les parties nationales et politiques «pour trouver des solutions aux problèmes politique, économique et social», selon le bref communiqué de la présidence.

Le président a eu une réunion mercredi avec le secrétaire général de ce syndicat, Noureddine Taboubi, durant laquelle il a approuvé l'organisation de ce dialogue «pour corriger le processus de la révolution qui a été dévié», a indiqué la même source.

M. Saied a exigé la participation dans ce dialogue «des représentants de jeunes de toutes les régions de la République», est-il précisé.

Aucune date n'a été fixée pour la tenue de ce dialogue national.

Dix ans après le soulèvement de décembre 2010 ayant abouti à la chute du président Ben Ali le 14 janvier 2011, la Tunisie est encore secouée par une instabilité politique et des problèmes socio-économiques.

La classe politique, plus fragmentée que jamais depuis les législatives de 2019, se déchire sans parvenir à passer à l'action alors que l'urgence sociale s'accentue, avec les retombées dramatiques de la pandémie de nouveau coronavirus.

La centrale syndicale, qui a participé à la lutte pour l'indépendance, a déjà joué un rôle clé lors de la transition politique post-révolution de 2011, ce qui lui a valu d'obtenir en 2015 le prix Nobel de la Paix avec les autres acteurs du «dialogue national».

Il a par ailleurs participé à élaborer la feuille de route du gouvernement d'union nationale désigné en août 2016.

Comments

//