noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

Hong Kong: Carrie Lam promet de rétablir «l’ordre» dans son discours annuel

Hong Kong: Carrie Lam promet de rétablir «l’ordre» dans son discours annuel
folder_openAsie access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a promis mercredi de restaurer la loi et l'ordre lors d'un discours prononcé devant le Parlement local où ne siégeaient presque uniquement que des députés favorables à Pékin.

Mme Lam a présenté ses projets pour le territoire semi-autonome lors de son discours annuel de politique générale qui avait été reporté de plus d'un mois.

La dirigeante avait été sommée de se rendre en Chine continentale pour y rencontrer des responsables du gouvernement central.

«Une des priorités les plus urgentes est de restaurer l'ordre constitutionnel et le système politique de Hong Kong» après le chaos, a déclaré Mme Lam devant le Conseil législatif (LegCo).

Le territoire, censé jouir d'une très large autonomie jusqu'en 2047 en vertu du principe «Un pays, deux systèmes», a connu l'an passé plusieurs mois de manifestations monstres et souvent violentes.

Le calme est revenu dans les rues de Hong Kong en raison des mesures de lutte contre le coronavirus, qui limitent les rassemblements, et à la suite de l'adoption en juin par Pékin d'une loi draconienne sur la sécurité nationale.

«Hong Kong a subi un nombre sans précédent de coups», a-t-elle reconnu en citant les troubles sociaux, la contraction de l'économie, la pandémie de coronavirus ainsi que des actes qui «ont menacé la sécurité nationale».

Pour la première fois, presque aucun député de l'opposition ne siégeait au sein du Parlement local.

Il y a deux semaines, 15 députés pro-démocratie ont démissionné pour protester contre l'éviction de quatre de leurs collègues, dans la foulée d'une résolution prise par le Parlement chinois, qui permet de révoquer tout législateur considéré comme une menace pour la sécurité nationale.

Désormais, seuls des députés loyalistes pro-Pékin siègent au sein de Parlement local qui était mercredi inhabituellement calme.

Lors des manifestations de l'an passé, la cheffe de l'exécutif désignée par Pékin, avait refusé de prononcer son discours devant le LegCo.

Elle avait fait diffuser une vidéo préenregistrée après avoir été chahutée par des députés pro-démocratie qui avaient appelé à sa démission.

Cette année, le discours s'est déroulé sans les habituelles invectives des élus de l'opposition.

Mme Lam a indiqué que son gouvernement présentera des projets de loi destinés à «améliorer la prestation de serment» des fonctionnaires et à «améliorer le système électoral», sans donner de détails.

La dirigeante entend également renforcer «l'éducation patriotique» pour renforcer le sentiment d'identité nationale chez les jeunes.

Comments

//