noscript

Please Wait...

L’accord Bahreïn-«Israël» est une trahison totale de l’islam et de l’arabisme, dénonce Al-Wefaq

L’accord Bahreïn-«Israël» est une trahison totale de l’islam et de l’arabisme, dénonce Al-Wefaq
folder_openBahreïn access_time depuis 19 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Le principal groupe d’opposition bahreïni Al-Wefaq a dénoncé l’accord de normalisation des relations entre Bahreïn et «Israël». Des citoyens bahreïnis ont également exprimé leur opposition à un rapprochement avec «Israël» et ont dénoncé samedi l’accord.

«L'accord entre le régime despotique de Bahreïn et le gouvernement d'occupation sioniste est une trahison totale de l'islam et de l'arabisme et une rupture du consensus islamique, arabe et national», a écrit Al-Wefaq sur Twitter.

Sur les réseaux sociaux, les hashtags «Des Bahreïnis contre la normalisation» et «la normalisation est une trahison» sont devenus très populaires dès que le président américain Donald Trump a annoncé un accord entre Bahreïn et «Israël» vendredi.

Contrairement aux Emirats arabes unis, l'opposition à la normalisation est profonde au Bahreïn, dont la société civile est active, malgré la répression sanglante des autorités ces dix dernières années.

L'ancien député Ali Alaswad a écrit sur Twitter que l'annonce d'un accord avec l’Entité israélienne «était un jour noir dans l'histoire de Bahreïn».

Le royaume, petit archipel situé entre les rivaux régionaux que sont l'Arabie saoudite et l'Iran, a été frappé par des troubles en 2011.

Des centaines de citoyens ont depuis été emprisonnés et certains déchus de leur citoyenneté pour avoir participé à des manifestations pacifiques et réclamé des réformes politiques.

Les autorités ont dissous les deux principaux groupes d'opposition, le chiite Al-Wefaq, qui était représenté au Parlement jusqu'en 2011, et la formation laïque de l'Action démocratique nationale, ou Al-Waad.

 

Comments

//